Les médias parlent du SCO

Après un bon mois d'août, l'équipe de Paille s'écroule. Promu en janvier, Beaufreton évite la relégation en CFA en s'appuyant sur les jeunes.
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » mer. 03 mai, 2006 1:05 pm

Dernier message de la page précédente :

Se rassurer en vue du maintien (03/05/2006)

Image
Filipovic et ses coéquipiers veulent au moins ramener un point de Châtellerault.

Les Angevins se déplacent pour la deuxième fois en un mois à Châtellerault. Le 15 avril dernier, la rencontre avait viré au cauchemar quand Johann Paul, milieu de terrain du SOC, avait perdu connaissance à la suite d'un choc violent à la tête. Pendant près de cinq minutes, on lui avait pratiqué un massage cardiaque pour lui sauver la vie. Et l'arbitre avait choisi d'interrompre la rencontre.
« C'est un autre match que nous avons à livrer ce soir », a commenté Jean-Pascal Beaufreton, l'entraîneur angevin. Pourtant pour les deux équipes, l'enjeu du match reste le même : prendre des points en vue du maintien.

Sans Obbadi, Stassin Garny et Boulila

Samedi dernier, à Croix-de-Savoie, les Angevins ont arraché le match nul à l'issue d'une rencontre très engagée physiquement. Ils n'en sont pas revenus indemnes. Mounir Obbadi, victime d'une fracture du péroné, peut tirer un trait sur la fin de saison. Le capitaine Stéphane Stassin, agressé par l'entraîneur savoyard à l'issue du match, souffre toujours d'une douleur derrière la nuque.
Les deux joueurs ne feront donc pas le déplacement à Châtellerault. « Ces absences vont peser dans le contexte actuel, souligne Jean-Pascal Beaufreton. D'autant que Fred Garny et Stéphane Boulila sont suspendus. Nous ne devons pas prendre cette rencontre à la légère. Notre premier objectif est d'obtenir le match nul. Tous les points sont capitaux tant le championnat se joue dans un mouchoir de poche. Une défaite pourrait tout remettre en cause ».
Ce partage des points ne conviendra certainement pas aux Châtelleraudais. Actuellement 18e, ils sont à un point du premier relégable et la rencontre de ce soir est pour eux le match de la dernière chance : si le SOC ne l'emporte pas, il peut se préparer à évoluer en CFA la saison prochaine.
« Nous sommes victimes d'un gros état de fatigue, mentalement et physiquement », a expliqué Pierre-Yves David, l'entraîneur. Pour ne rien arranger, le SOC est privé de six éléments majeurs : Loosen (dos), Wargnier (fracture du tibia), Freitas (claquage), Colard (fracture du scaphoïde), Duhamel (mesure disciplinaire) et Pallier (suspendu).

Les équipes

Angers SCO. — Cappone, Le Mener, Kipré, Sourice, Djellabi, De Parseval, Cygan, Akouassaga, Moussi, Soumaré, Clavier, Zahiri, Bamba, G'Bizié, Théréau, Filipovic. Entraîneur : Jean-Pascal Beaufreton.

SO Châtellerault. — Louedec, Dubois, Champaux, Marchand, Chauveau, Treguer, Poey, Paul, Yenga, Ouattara, Adnane, Fresnel, Chevalier, Fillaud, Padellec, Devin, Malavaud. Entraîneur : Pierre-Yves David.

Arbitre : M. Jaffredo.

Nolwenn MOY

© Copyright La Nouvelle République 2006 Mercredi 03 mai 2006

SO Chatellerault

La réaction ou la sanction (03/05/2006)

Le SO Châtellerault a successivement grillé les cartouches qui lui étaient proposées face à Pau, Bayonne et Romorantin. Le résultat de ces trois rencontres est édifiant : un point seulement. Si ce soir le SOC ne l'emporte pas devant Angers, il peut se préparer à évoluer en CFA la saison prochaine.

Il faut être clair. Si ce soir les joueurs de Pierre-Yves David ne peuvent pas retourner Angers, ils doivent se préparer au pire. « Nous n'avons pas été capables de saisir les occasions qui nous étaient offertes en confrontation directe, reconnaît l'entraîneur. À partir de là, l'étau se resserre. » En cas de succès, Châtellerault sortirait de la zone des relégables sans pour autant pouvoir jouer les fanfarons, dans l'éventualité d'une défaite, ce serait quasiment terminé pour le maintien même si les uns et les autres ne manqueront pas de servir les discours adaptés.
« Nous sommes victimes d'un gros état de fatigue, mentalement et physiquement. Contre Romorantin, nous avons manqué de “ gaz ” et nous avons même été en limite du point de rupture en première période. » Et pour ne rien arranger, Pierre-Yves David est privé de six éléments majeurs. « J'ai décidé d'incorporer des joueurs de l'équipe réserve comme Fillaud et Padellec. Je ne veux pas qu'ils arrivent sur la pointe des pieds, ils sont physiquement puissants et doivent nous apporter de la fraîcheur. »
Côté angevin, ce n'est pas l'euphorie non plus. « C'est même une saison galère à tous points de vue et cela continue », estime l'entraîneur. Déjà privé de deux de ses attaquants (Garny et Boulila suspendus), Jean-Pascal Beaufreton devra également se passer de deux cadres de son collectif, Mounir Obbadi (fracture du péroné) et le capitaine Stéphane Stassin (touché à Croix de Savoie) pour ce nouveau déplacement. « On peut dire que nous nous présentons, pour cette seconde édition, encore plus diminués, ajoute-t-il, fataliste. Il est évident que ces nouveaux forfaits nous pénalisent vraiment. Sur le plan du jeu, l'absence d'Obbadi est préjudiciable car il apportait une touche technique et un peu plus de liant dans les mouvements. »
Le technicien angevin, pour cette sortie, ne peut guère compter sur la vivacité des éléments qu'il va être obligé d'aligner. Dans le genre, seuls Djellabi et Zahiri ont les moyens d'accélérer un tantinet le tempo. Mais encore faudrait-il qu'ils soient bien sollicités dans une mécanique qui va certainement s'apparenter à du diesel. Et tout ceci avec une infirmerie encore bien pleine puisque, Obbadi et Stassin s'ajoutent à une liste qui comprend déjà Lucas, Weis, Rosay, Vaugeois, Saleh et Rangdet.

SO Châtellerault

Match aller : 2-2.
Classement : 18e avec 35 points, 8 victoires, 11 nuls, 14 défaites (32 buts pour, 41 buts contre).
Meilleur buteur : Yenga (9).
Rentrées : Fillaud, Padellec, Malavaud.
Absents : Loosen (dos), Wargnier (fracture du tibia), Freitas (claquage), Colard (fracture du scaphoïde), Duhamel (mesure disciplinaire).
Suspendu : Pallier.
Le groupe : Louedec, Malavaud, Dubois, Champaux, Marchand, Chauveau, Treguer, Poey, Paul, Yenga, Ouattara, Adnane, Fresnel, Fillaud, Padellec, Devin
Dernière journée : 0-0 face à Romorantin.
Prochaine journée : se déplace à Cherbourg.


Angers

Classement : 12e avec 40 points, 10 victoires, 10 nuls, 13 défaites (34 buts pour, 34 buts contre).
Meilleur buteur : Obbadi (10).
Blessé : Obbadi (fracture peroné), Stassin (agressé et blessé à Croix de Savoie), Lucas, Weis, Rosay, Vaugeois, Saleh et Rangdet (convalescents)
Suspendus : Garny et Boulila
Le groupe : Cappone, Cygan, De Parseval, Rosay, Moussi, Soumaré, Zahiri, Inkango, Kipré, Théréau, Clavier, Sourice, Djellabi, Le
Mener (gardien).
Dernière journée : 0-0 à Croix de Savoie.
Prochaine journée : reçoit Libourne.
damienlucas
Donateur
Messages : 4618
Enregistré le : dim. 27 févr., 2005 12:27 pm

Messagepar damienlucas » jeu. 04 mai, 2006 6:17 am

Angers maville.com
Actualité sportive
jeudi 4 mai 2006
Football : Sans le bon sens, sans contresens
National : Châtellerault - Angers (0-2)
Avec ce succès dans cette rencontre à rejouer, les Angevins ont fait une excellente opération dans leur quête du maintien. Dans la Vienne, ils ont su prendre la mesure en évoluant de manière groupée d'une formation châtelleraudaise un peu à bout de souffle et qui abusa du jeu long.
Avec 43 points désormais sans sa besace, le Sco n'a plus qu'à grappiller une ou deux unités pour être vraiment hors de danger. C'est dire l'importance de la victoire conquise, hier soir, dans la Vienne. Un succès très logique sur le déroulé du débat. Car Angers a véritablement évolué en rangs serrés, avec solidarité face à une formation châtelleraudaise qui n'a pas réussi à être très précise et qui a abusé de longs ballons approximatifs même si elle eut un sursaut en début de seconde période et si elle tenta son va-tout ensuite. Mais elle afficha tout de même de grosses lacunes techniques ;

Les Châtelleraudais, où le duo d'attaque habituel Yenga-Adnane était sur le banc, allumèrent la première banderille avec Fresnel (6') qui cadra mal. Djellabi répondit rapidement sur un coup-franc capté par Loudec (8'). Dans un débat assez équilibré, les Angevins, après un premier essai de Zahiri repoussé, allaient ouvrir le score par Clavier, opportuniste sur le coup (13'). Ses coéquipiers, qui essayaient au moins de construire en évoluant en bloc, contrairement au jeu long et très approximatif des locaux, mettaient alors la pression sur une défense châtelleraudaise assez fébrile dans le genre. Et un mouvement Zahiri - Clavier prolongé sur Théréau échoua d'un rien (27'). Et ce dernier se heurta ensuite à Louedec (36') dans un face-à-face initié par Djellabi dans le dos de la défense.

Le Sco avait indéniablement la main mise sur le débat face à un adversaire assez éparpillé. Encore faillait-il mieux la concrétiser même si l'équipe de la Vienne ne se montrait guère dangereuse. « Le match devrait être plié. » estimait l'ex-technicien angevin Eric Guérit à la pause. Il avait d'autant plus raison que les Angevins virent des adversaires beaucoup plus fringants ensuite, même si Cappone n'était pas réellement inquiété. Mais heureusement pour les coéquipiers de Stassin, le break se dessina vite ensuite. Soumaré à l'interception, lança Théréau qui, cette fois, gagna son duel avec Louedec (66'). Celui-ci dut encore intervenir en catastrophe devant Zahiri (72'). Et la pression châtelleraudaise dans le final, trop désordonnée, ne donna rien.


J.-F. C.
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » jeu. 04 mai, 2006 7:25 am

Le SCO enfonce un SOC insipide (04/05/2006)

Image

Photo NR, Patrick Lavaud
A l’image d’Arnaud Marchand, la défense châtelleraudaise a été soumise à rude épreuve.

Les positions se décantent en fin de tableau. Si Angers a pratiquement assuré son maintien hier soir, le SO Châtellerault se laisse glisser vers le CFA. Il ne faut rien regretter, le SCO était supérieur.

Châtellerault : 0 Angers : 2

La surprise du chef était de taille hier soir lors de la diffusion des compositions d'équipes. Pierre-Yves David, l'entraîneur chatelleraudais, laissait Adnane et Yenga sur le banc pour titulariser deux réservistes, Fillaud et Padelec. Le premier en attaque, le deuxième dans l'entrejeu. Diagnostiqué anémique quelques jours plus tôt face à Romorantin, le SOC nécessitait une injection de sang neuf pour tenter d'enrayer la spirale infernale qui le tirait vers le bas depuis plusieurs semaines.
Un coup de poker qui ne perturbait pourtant pas une formation angevine qui emballait la rencontre et obtenait rapidement gain de cause. Au détour d'un premier essai de Zahiri repoussé par Louedec, la balle échouait sur Clavier qui transformait la première action du SCO (12e). Un but très opportuniste qui crispait un peu plus les coéquipiers de Champaux, déjà beaucoup trop fébriles pour livrer un match honnête.
Rassuré par tant d'efficacité, Angers avançait d'un cran, bousculait le milieu chatelleraudais avant de venir sérieusement inquiéter l'arrière-garde d'une équipe déjà en difficulté. Il s'en fallait même d'un cheveu que Théreau n'efface Louedec sur une balle en profondeur de Djellabi (36e), mais le portier du SOC sauvait les siens en ratissant d'un geste désespéré un ballon promis à un meilleur sort. La suite était mièvre mais toujours à l'avantage d'une équipe visiteuse très entreprenante sans pour autant se montrer géniale.
La reprise était à peine différente malgré la rentrée de Yenga à la place de Ouattara côté chatelleraudais. Bien en place, le SCO ne lâchait pas un entre-jeu que Châtellerault choisissait d'oublier la plupart du temps. Incapable de créer le surnombre, le SOC jouait long au plus grand plaisir de son adversaire qui ne fournissait aucune dépense d'énergie superflue.

Angers est à un point
du maintien,
Châtellerault
perd pied

Et comme souvent dans ce type de situation, la patience et la ténacité du plus entreprenant allait être payante. Le chronomètre venait à peine d'expédier l'heure de jeu que Soumaré récupérait un ballon au milieu de terrain. L'Angevin lançait instantanément Théréau qui venait tromper Louedec sans aucune difficulté (66e). Si les choses se compliquaient singulièrement pour les uns, elles s'éclaircissaient durablement pour les autres et auraient même pu être totalement limpides si, dans la foulée, Zahiri n'avait pas perdu son duel seul face à Louedec (71e).
Mais l'essentiel était acquis pour le SCO qui n'avait plus rien à redouter d'une faible formation chatelleraudaise résignée face au funeste destin qui l'attend. En revanche, Angers est quasiment sorti d'affaire si l'on place le maintien à quarante-quatre points. Ce matin le SCO est à un point de la lumière, le SOC poursuit son chemin dans les ténèbres. Car même si mathématiquement rien n'est fait on se demande comment les joueurs de Pierre-Yves David peuvent désormais se sortir de cette sombre histoire.
Mi-temps 0- 1. Arbitre : M. Jaffredo. Spectateurs : 1.100.
Buts : pour Angers, Clavier (12e), Théréau (66e) pour Angers.
Avertissements : à Châtellerault, Champaux (68e).
Châtellerault : Louedec - Dubois, Champaux, Marchand - Chauveau, Paul, Treguer, Padellec (Devin 74e) - Ouattara (Yenga 45e), Fresnel, Fillaud (Adnane 56e).
Angers : Cappone - Kipré, Cygan, De Parseval, Djellabi - Clavier, Moussi, Soumare, Bamba (Filipovic 87e) - Thereau, Zahiri (Grizie 80e).

Jean-Jacques CECCONI


© Copyright La Nouvelle République 2006 Jeudi 04 mai 2006

Pierre-Yves David : “ C'est frustrant ” (04/05/2006)


Pierre-Yves David (entraîneur du SO Chatellerault) : « J'ai senti beaucoup d'abattement et de la nervosité dans les vestiaires car nous ne parvenons pas à nos fins. C'est frustrant mais ça donne ce genre de match, difficile à remporter. Nous sommes actuellement au creux de la vague, tout ce que nous faisons est monocorde. Nous avons du mal à changer de rythme et, à l'inverse, nous ne parvenons pas à nous adapter au changement de tempo de nos adversaires. Il nous faudrait plus de jus pour aller chercher les points qui nous manquent et après lesquels on court depuis maintenant trop de temps. Nous n'avons simplement plus de carburant. Résultat de ce manque de gaz, nous ne parvenons pas à aller chercher le porteur de ballon même si nous sommes en nombre autour de lui. C'est un constat d'impuissance, forcément, puisque la dimension athlétique est essentielle lorsque l'on pratique un sport à ce niveau-là. J'avais demandé de simplifier nos schémas mais c'est difficile à réaliser quand on est fatigué. Ca se complique. Quant à Fillaud et Padellec (NDLR : les deux réservistes titularisés), c'était délicat pour eux d'entrer dans une équipe en difficulté. Je n'attendais pas qu'ils compensent nos manques, ils ont fait ce qu'ils pouvaient. »
Olivier Fillaud (attaquant du SO Chatellerault) : « Je n'ai pas pu apporter toute mon expérience mais je ne me suis pas trop mal débrouillé même si les contacts sont plus rudes que d'habitude. Dans le jeu, Angers était mieux que nous. Mais pour moi, ce n'était que du bonheur et je suis prêt à rebondir. »

Jean-Pascal Beaufreton (entraîneur du SOC Angers) : « Nous avons évolué de façon très cohérente. Nous étions bien en place défensivement et nous avons su aller de l'avant à bon escient à trois ou quatre éléments. Ce soir, j'ai vu une vraie équipe d'Angers. Il y avait de la coordination, de la complémentarité et de la solidarité. C'est par le collectif que nous avons su compenser l'absence de plusieurs joueurs cadres. »
J-J.C.
Avatar de l’utilisateur
Sandrine
Scoïste, enfin !
Messages : 2725
Enregistré le : jeu. 19 août, 2004 10:48 am
Localisation : lac de maine

Messagepar Sandrine » ven. 05 mai, 2006 10:35 am

CO du 5 mai

Image
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » sam. 06 mai, 2006 7:05 am

L'UN EST CONVALESCENT? L'AUTRE EST CONQUERANT

Image

Excusez la qualité du montage (les taches de colle)!
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » sam. 06 mai, 2006 7:10 am

Une victoire pour délivrer le SCO (06/05/2006)

Trois jours après sa victoire à Châtellerault (2-0), Angers accueille Libourne - Saint-Seurin, l'un des ténors de ce championnat de National. Une nouvelle victoire et le SCO serait quasiment assuré de se maintenir.

Ce soir, Libourne joue sa montée en Ligue 2. Jean-Pascal Beaufreton, l'entraîneur angevin, sait que les Girondins viennent chercher les trois points au stade Jean-Bouin. Cette victoire, le SCO non plus ne veut pas la laisser passer. Elle serait synonyme pour les Angevins d'un maintien quasi certain dans ce championnat de National. « Même un petit point nous mettrait à l'abri », a commenté Jean-Pascal Beaufreton.
Car le coach n'est jamais assez prudent. « Ce n'est pas parce que l'on a fait un bon match mercredi soir à Châtellerault qu'il faut se gargariser. Nous accueillons l'une des meilleures équipes de ce championnat, il faudra donc prendre le match avec beaucoup de sérieux. Une fois de plus, mes joueurs devront avoir une attitude exemplaire. Et n'oublions, il y a quelques semaines de cela, nous figurions parmi les équipes relégables ».
Mercredi, face à Châtellerault, les joueurs du SCO avaient montré des qualités que Jean-Pascal Beaufreton veut retrouver dès ce soir. « Nous étions très entreprenants et bien en place défensivement. J'ai vu une vraie équipe d'Angers avec de la coordination, de la complémentarité et de la solidarité… »

Côté effectif
Cygan et Garny
sont incertains

Des incertitudes persistent sur la titularisation de Frédéric Garny et de Thierry Cygan. « Tous deux souffrent d'une contracture à la cuisse ». Lucas, Rosay Sonnerat et Rangdet sont toujours blessés, tandis qu'Obbadi, Weis et Vaugeois sont indisponibles jusqu'à la fin de la saison.
Libourne sera vraisemblablement un adversaire difficile à manœuvrer. Défaits seulement une seule fois lors des huit dernières journées de championnat (2 à 0 face à Cannes), les joueurs de Didier Tholot pointent à la deuxième place à huit points de Boulogne, quatrième de ce championnat derrière Tours (58 points). Les portes de Ligue 2 lui sont donc entièrement ouvertes.

Les équipes

Angers SCO. — Cappone, Gueguin, Kipré, Sourice, Cygan, De Parseval, Djellabi, Akouassaga, Clavier, Filipovic, Stassin, Moussi, Soumaré, Boulila, Garny, Théréau, Zahiri, G'Bizié. Entraîneur : Jean-Pascal Beaufreton.
Libourne - Saint-Seurin. — Potel, Astier, Kouassi, Berkouch, Lespiaucq Rambier, Delchie, Ligoule, Valbuena, Douence, Castant, Dohin, Descamps, Belhow, Kebe, NGoma. Entraîneur : Didier Tholot.
Arbitre : Sébastien Marty.

Patrick Norbert condamné par le conseil fédéral

Le 3 mai, Patrick Norbert, le président d'Angers SCO, a été condamné par le conseil fédéral, de la Fédération française de football, à une suspension de trois mois avec sursis de toutes ses fonctions officielles. Cette condamnation s'inscrit dans l'affaire du transfert en janvier 2005 de B. N'Gom Some, joueur camerounais.
Nolwenn MOY

© Copyright La Nouvelle République 2006 Samedi 06 mai 2006

Qui peut mettre les articles du courrier? Merci
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » lun. 08 mai, 2006 8:07 am

OF du 8 mai 06

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Cisco
Administrateur
Messages : 14147
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 12:42 pm
Localisation : Trélazé

Messagepar Cisco » mar. 09 mai, 2006 7:18 pm

Jami a écrit :Venez découvrir mon article sur le SCO (du 09/05/06) sur http://www.vatefairefoot.fr.tc

A tout de suite sur Va te faire foot !
Suivez le compte tweeter du forum ! => https://twitter.com/SCO_1919
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » mer. 10 mai, 2006 8:23 am

Pas si nul que ça (09/05/2006)

Contrairement à ce que pourrait faire croire le score final, l'opposition entre Angers et Libourne a été plutôt plaisante et ce résultat de parité arrange en plus tout de monde.

Angers : 0 Libourne : 0


Libourne y est presque, Angers aussi. Tout en haut du tableau, Libourne, grâce au point glané en Maine-et-Loire, a presque à coup sûr assuré sa montée en Ligue 2. Il faudrait désormais un concours de circonstances hautement improbable pour que les Girondins échouent durant le sprint final. Et ce n'est que justice au vu du jeu léché proposé toute la saison par les hommes de Didier Tholot.
Quant aux Angevins, le match nul obtenu samedi fait aussi leur affaire. « Je suis très satisfait du résultat », confirmait d'ailleurs après coup Jean-Pascal Beaufreton. L'entraîneur du SCO, s'il refuse de parler de maintien assuré, sait malgré tout que son équipe a fait un grand pas dans la bonne direction. Avec six points d'avance sur Châtellerault, le premier relégable, le SCO dispose d'une marge confortable, qui lui permet d'aborder sereinement les trois dernières journées de championnat.
Bref, tout le monde est content. Le public de Jean-Bouin aussi, d'ailleurs, car le spectacle proposé samedi par les deux équipes a été de bonne facture, notamment durant quarante-cinq premières minutes très enlevées.

“ Jeu égal avec une équipe qui monte en L2 ”

Il n'aura finalement manqué que les buts. Mais ce n'est pas faute d'avoir essayé d'en marquer, notamment du côté de Libourne. « Ce match, on aurait pou le tuer, car on a eu des occasions franches, et plus qu'Angers », analyse Didier Tholot. L'entraîneur girondin pense notamment à deux très chaudes alertes sur le but de Cappone : la première, moins de cinq minutes après le coup d'envoi, sur une sortie complètement manquée du portier angevin. Belhow, à l'affût, poussait le ballon vers le but mais Cygan, replié, sauvait sur la ligne (5e).
La seconde opportunité des visiteurs intervenait après le repos, sur une reprise de la tête de Ngoma : Cappone, cette fois, était à la parade puis voyait le poteau lui sauver la mise (55e).
Angers, de son côté, se contentait d'opportunités beaucoup moins franches, d'abord sur une déviation de Garny (43e), puis sur une échappée de Boulila stoppé de manière discutable par les interventions combinées d'un défenseur et du gardien de Libourne (43e). « Moi, ce que je retiens, insiste Jean-Pascal Beaufreton, c'est qu'on a fait jeu égal avec une formation qui va monter en Ligue 2. Cela prouve qu'il y a quelque chose à faire avec cette équipe ».

Les équipes

Angers : Cappone - Kipré, Cygan, De Parseval, Djellabi - Clavier (Akouassaga, 82e), Moussi, Soumaré - Zahiri, Boulila (Théréau, 70e), Garny (Stassin, 61e). Ent : Beaufreton.
Libourne Saint-Seurin : Potel - Astier, Berkouch, Ngoma, Rambier - Kebe, Dohin, Ligoule, Belhow (Lespiaucq, 83e) - Valbuena - Descamps (Touraine, 74e).
Pierre-Yves CROIX


© Copyright La Nouvelle République 2006 Mercredi 10 mai 2006
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » ven. 12 mai, 2006 6:50 am

Texto OF du vendredi 12 mai.

National : Raon-l'Etape-Angers SCO, samedi (20h)
10ème avec 45 points au compteur, Raon L'etape est assuré de jouer de nouveau en national la saison prochaine. c'est presque le cas du SCO, à qui il manque qu'une unité pour avoir l'esprit totalement tranquille. Raon a renouvelé son bail en s'imposant à Toulon (2-0) le WE dernier, effaçant ainsi une série en cours de cinq nuls et deux défaites. Le groupe : Lambay, Billoir, Sekour, Deplanche, A. Benkajjane, Guerriiero, Elie, Da Rocha, Toraman, Michon, Caldieri, Yoro, Hamdani, Bottelin, Robinet, H. Benkajjane, Entraîneur, F Touileb.

Angers SCO

Zahiri "OUT". Les Angevins prennent la direction de Raon, ce matin. Comme pour CDS, ils partent à quatre voitures. A l'intérieur, 15 joueurs : Cappone, Guguin, Akouassaga, Djellabi, Cygan, Kipré, De Parseval, Stassin, Filipovic, Moussi, Soumaré, Bourgault, Boulila, Garny et Théréau. Zahiri, victime d'une fracture du scaphoïde, en tombant dans les vestiaires est "OUT". Sonnerat, Sourice, NGom, Baldé et Inkango, joueront en réserve. Clavier est suspendu.
Avatar de l’utilisateur
manu49
Junior
Messages : 658
Enregistré le : lun. 24 mai, 2004 6:38 pm
Localisation : 94

Angers SCO est à un petit point du maintien (13/05/2006)

Messagepar manu49 » sam. 13 mai, 2006 7:53 am

Angers SCO est à un petit point du maintien (13/05/2006)

http://www.lanouvellerepublique.fr/doss ... um=135020#
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » lun. 15 mai, 2006 8:14 am

Un nul logique et mérité (15/05/2006)

La prestation du SCO Angers, sera qualifiée de moyenne mais la satisfaction d'avoir pris un point restera quoi qu'il en soit positif dans l'optique du maintien.

US Raon-l'Étape : 0 SCO Angers : 0


Face à une équipe angevine adoptant un schéma strict. Les Raonnais devaient contourner le bloc et jouer sur les côtés ou dans les intervalles. Des options réussies après quelques minutes par Da Rocha qui trouvait la tête de Hassan Benkajjane. Mais le rebond était trop haut pour que l'attaquant vosgien puisse rabattre le ballon devant Cappone (6e).
Ce même Hassan Benkajjane se démenait comme un-beau diable mais sur un ballon de Guerriero, il ne se montrait pas assez explosif pour aller au bout alors que le but s'ouvrait à lui (20e).
Manifestement, les partenaires de David Billoir jouaient relâchés devant des Angevins qui perdaient Garny suite à une blessure à l'épaule (23e). Mais c'est l'US Raon-l'Etape qui faisait encore des siennes sur un autre service de Guerriero, Hassan Benkajjane réussissait le coup du sombrero au-dessus de son ange gardien Cygan, mais le fait d'attendre que le ballon redescende, son tir filait au-dessus de la barre transversale de Cappone (22e).

Ennui

Le SCO Angers était encore mis dans le reculoir sur une frappe pure de Da Rocha qui finissait dans la niche de Cappone (35e). Les joueurs de Pascal Baufreton se procuraient enfin deux occasions coup sur coup par Moussi et Djellabi mais Lambay s'interposait à deux reprises (36e, 42e). Rien ne devait être marqué en cette fin de période à l'image de ce centre vicieux de Toraman, claqué en corner par Cappone (45e).
La seconde période était moins enlevée. Sans occasions franches mise à part celle de Boulila. Suite à une mauvaise relance vosgienne, l'attaquant angevin trouvait le pied de Lambay sur la trajectoire (54e).
Par la suite, la sortie de Da Rocha désorganisait quelques instants la défense raonnaise. Théreau, jusque-là très discret pointait le bout de son nez. Ses incursions restaient tranchantes mais sans aller au bout. Partant de ce contexte, et en ajoutant que le jeu angevin et raonnais avait baissé d'un ton, on pouvait imaginer pourquoi le score entre l'US Raon-l'Etape et le SCO Angers allait être vierge. Mais l'essentiel était bien ailleurs pour des Raonnais qui joueront à nouveau au troisième échelon de la hiérarchie la saison prochaine. Pour Angers, c'était aussi en bonne voie.

La fiche technique

Stade Paul-Gasser, belle pelouse, éclairage satisfaisant, temps agréable, 600 spectateurs environ, arbitrage de M.¬Gautier, assisté de MM. Harchay et Thourin.

Raon-l'Etape : Lambay - A. Benkajjane, Deplanche, Da Rocha (puis Hamdani, 58e), Billoir - Guerriero, Michon, Elie, Toraman - Robinet (puis Voinson, 83e), H. Benkajjane (puis Boissenin, 75e).

Angers : Cappone - Djellabi, Cugan, De Parseval, Kipre - Garny (puis Bourgaud, 23e), Stassin, Moussi, Soumar‚ - Boulila, Thereau (puis Filipovic, 83e).


© Copyright La Nouvelle République 2006 Lundi 15 mai 2006

Résultats : CHAMPIONNAT NATIONAL

MOULINS 1-0 CHATELLERAULT
CR.DE SAVOIE7 2-1 ROMORANTIN
LIBOURNE-ST S 0-1 PAU
RAON L´ETAPE 0-0 ANGERS
NIORT 2-0 TOULON
BOULOGNE 1-0 NIMES OLYM.
AJACCIO GFCO 0-2 VANNES
TOURS 2-2 CANNES
LOUHANS-CUIS. 1-0 BAYONNE
ENTENTE SSG 0-2 CHERBOURG

CLASSEMENT

PlCLUBPtsJOGNPBPBCDifP
1 NIORT 67 36 19 10 75 53 1+24
2 LIBOURNE-ST S 62 36 17 11 84 42 7+17
3 TOURS 59 36 16 11 94 53 3+12
4 BOULOGNE 57 36 16 91 14 73 8+9
5 CANNES 56 36 15 11 10 42 39+3
6 NIMES OLYM. 55 36 15 10 11 49 38+11
7 TOULON 53 36 14 11 11 32 31+1
8 ENTENTE SSG 49 36 11 16 93 73 1+6
9 ROMORANTIN 49 36 13 10 13 36 41-5
10 VANNES 48 36 11 15 10 41 41 0
11 LOUHANS-CUIS. 47 36 14 51 74 04 6-6
12 RAON L´ETAPE 46 36 10 16 10 38 35+3
13 ANGERS 45 36 11 12 13 36 34+2
14 PAU 44 36 10 14 12 34 36-2
15 CHERBOURG 42 36 81 81 03 33 9-6
16 BAYONNE 40 36 10 10 16 33 39-6
17 CR.DE SAVOIE7 40 36 81 61 22 63 7-11
18 MOULINS 39 36 11 61 94 36 0-17
19 CHATELLERAULT 38 36 91 11 63 44 5-11
20 AJACCIO GFCO 28 36 61 02 02 65 0-24

La réserve presque dans le rouge (15/05/2006)

Angers : 1 Chartres : 2

Les réservistes angevins, qui n'en finissent plus de chuter au classement, ont encore fait hier une bien mauvaise affaire sur leur pelouse de Jean-Bouin. Face à Chartres, avant-dernier avant cette rencontre, le SCO prenait pourtant le match par le bon bout mais ni Zahiri (14e), ni Bamba (19e), ni même Inkango (27e) ne parvenaient à concrétiser la domination angevine.
Il fallait finalement attendre une inspiration de Zahiri côté gauche, suivie d'un centre en retrait, pour voir Gilbert, d'une belle reprise, donner enfin l'avantage au SCO (36e, 1-0). Un avantage de courte durée puisque Lourenço, lui aussi à la réception d'un centre en retrait de son partenaire Mbengue, égalisait pour Chartres avant le repos (1-1, 43e).
Angers devait donc tout reprendre à zéro après le repos, mais les attaquants locaux se montraient tout aussi maladroits qu'en première période : G'Bizié (50e) et Zahiri (63e), mis en échec par Hautin, le portier adverse, Zahiri, à la frappe trop molle (64e) ou encore Inkango, perdant son duel contre le gardien (85e), tous échouaient dans le dernier geste. Une improductivité offensive qui allait s'avérer fatale puisque Chartres, en revanche, faisait preuve de beaucoup de réalisme. Après une première frappe contrée, Brault, le capitaine chartrain, offrait la victoire aux siens d'une frappe puissante (1-2, 79e).
Les visiteurs profitent de ce succès pour se relancer dans la course au maintien, une course qui concerne désormais directement la réserve du SCO, qui n'a plus que trois points d'avance sur le premier relégable. Et il reste encore deux journées à tenir.

Les équipes

Angers (B) : Le Mener - Bamba, Sourice, Morand, Marien - Gilbert (Sophie, 78e), El Hajjam, Siounandan, Gbizie - Zahiri (Dumontant, 73e) - Inkango.

Chartres : Hautin - Leca Chuer, Raffin, Sophie, Brault - Dubois (Verrier, 60e), Boudjemil, Chalier (Acedo, 72e), Lourenço - Mbengue, Gane (Legras, 82e).
Mi-temps : 1-1. Arbitre : M. Blanchet.
Buts : pour Angers, Gilbert (36e) ; pour Chartres, Lourenço (43e), Brault (79e).
Avertissements : à Angers, Siounandan (50e) ; à Chartres, Chalier (58e), Acedo (91e).


© Copyright La Nouvelle République 2006 Lundi 15 mai 2006





Avatar de l’utilisateur
JUJUSCO
Professionnel
Messages : 1458
Enregistré le : lun. 15 août, 2005 9:30 am
Localisation : LA POMMERAYE
Contact :

Messagepar JUJUSCO » mer. 17 mai, 2006 6:30 pm

OF
Image
Image=>Merci W.<=
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » ven. 19 mai, 2006 6:49 am

« Y'a pas de quoi pavoiser »... c'est sûr

Angers Sco - Niort, ce soir (20 h)

Image

vendredi 19 mai 2006[/b]

Les Angevins de Stéphane Boulila effectueront leur dernière apparition de la saison à Jean-Bouin, ce soir, avant un ultime déplacement à Boulogne-sur-Mer dans une semaine.

Assurés du maintien, les Angevins reçoivent ce soir le leader du championnat, Niort. Les esprits sont néanmoins tournés vers la réserve, mal en point. « Il faut elle aussi la sauver », dit Beaufreton, qui maintient tant bien que mal une pression sur le groupe.
Samedi dernier, quelle ne fut pas la surprise de Jean-Pascal Beaufreton lorsqu'il vit tous ses joueurs fouiner au fond de leurs gros sacs pour en sortir des calculettes toutes neuves, astiquées comme à la veille d'un examen. Sont malins ces footballeurs. On les croît fatigués après un résultat nul obtenu quelques minutes plus tôt à Raon-l'Étape (0-0), pensez donc, ils sont encore capables de fulgurances. C'est ainsi que Julien Sourice, resté à la maison, alerta ses petits camarades d'un élément crucial : le Sco d'Angers était mathématiquement sauvé, narguant par la même occasion les observateurs les plus aguerris qui n'y avaient vu que du feu. Lionel Cappone : « On a alors pris nos calculettes, oui, et on a réfléchi ». Ils tournèrent l'équation dans tous les sens, certains suèrent à grosses gouttes, et aboutirent à la même conclusion : le Sco jouera bien en National la saison prochaine. Cappone toujours : « Ce fut ensuite une joie mesurée. Je me suis juste dit qu'on voyait enfin le bout du tunnel, le bout d'une saison à rebondissements et son lot de problèmes internes. »

Hier, un poil plus détendu qu'à l'habitude, Jean-Pascal Beaufreton, l'entraîneur, avouait ceci : « Ma mission est remplie. Je suis très fier de ce que j'ai fait. » Il tenait ensuite ces propos : « Y'a pas de quoi pavoiser, nous le savons tous, mais je crois qu'on en a tellement bavé cette saison qu'on savoure quand même. » Le capitaine, Stéphane Stassin, dans un couloir, parlait plutôt de « soulagement », et argumentait ainsi : « On ne doit pas être fiers. La joie, c'est plutôt pour des équipes comme Niort. Le bateau a coulé cette saison à Angers et cela n'était pas prévu. »

Angers Sco jouera-t-il enfin détendu, ce soir, contre le leader du championnat, Niort ? Eh bien non. Pour le plaisir du beau jeu, on repassera. En effet, la réserve fait des misères au club puisqu'elle vient d'enchaîner six défaites et un nul. Beaufreton n'a pas encore raccroché sa tenue de pompier dans la penderie : « Il faut sauver cette équipe de la relégation. C'est très important. »

Un ultime entraînement ce matin décidera des hommes capables de relever le défi. « Il faut trouver des mecs qui ont envie de rendre service au club », disait JPB. Ça tombe mal : mercredi, l'actionnaire majoritaire était venu stopper l'entraînement à la Baumette pour y aller de sa tirade. Les cancres, qui avaient ouvert grand leurs oreilles, n'ont rien compris au discours. Les bons élèves, eux, n'ont pas retenu grand-chose. Un parfum de vacances flottait déjà sur les pelouses de la Baumette, téléphones portables à la main.


Mathieu COUREAU.

Texto OF :

1/ De Parceval convoité. Amiens, L2, est entré en contact avec le jeune défenseur angevin. Ce dernier est libre de tout engagement avec le sco à la fin de saison.

2/ Amiens, L2, a engagé le latéral gauche de Cherbourg A. Boche et a conclu un accord Verbal avec le défenseur d'Angers, Q. De Parceval.
Avatar de l’utilisateur
calimero
Scoïste, enfin !
Messages : 8661
Enregistré le : mar. 24 mai, 2005 9:26 am
Localisation : tribune st leonard

Messagepar calimero » ven. 19 mai, 2006 9:37 am

Sur le CO d'aujourd'hui:PN a dit aux joueurs que sa décision était prise "à 80%",qu'avec lui le Sco conserverait le statut pro le saison prochaine.Drhey admet qu'ils font comme si Norbert restait.
Pour le staff:
Beaufreton:1 an de contrat:"Je n'ai rencontré personne.J'attends de savoir ce que compte faire le président" Lui et Filnambu travaillent sur la saison prochaine sans pouvoir conclure de recrutement,simplement pour"montrer aux joueurs qu'Angers s'intéresse à eux"
Aussems s'en va(il l'avait annoncé après le limogage de Paille)
L es joueurs:
encore sous contat la saison prochaine:Cygan,Stassin,Moussi,Weiss,Boulila,Cappone,Garny.
De Parceval:signature,selon Amiens,mardi."Mais le jeune def cental et le Sco,qui ne nient pas les contacts,assurent que rien n'est fait.Les dirigeants d'Angers souhaitent le conserver."
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » sam. 20 mai, 2006 6:32 am

Angers brille, Niort sombre (20/05/2006)


Pour sa dernière sortie de l'année à domicile, le SCO s'est offert un festival face à un leader de National aux abonnés absents.

Angers : 5 Niort : 0

Tout ou rien. Nul ou grandiose. Il en va ainsi de ces matchs de fin de saison, sans pression, sans enjeu et bien souvent sans jeu. Seul Niort pouvait hier revendiquer une motivation légitime : s'assurer mathématiquement d'un titre de champion du National qui, de toute façon, tend les bras aux Chamois depuis un bon moment.
Ce sont pourtant les Angevins qui pointent en premier le bout du nez. Kipré, côté droit centre aux six mètres, le Niortais Couturier tente d'intercepter et oblige son portier, Martinelli, à une parade… qui profite à Boulila, à l'affût aux six mètres (1-0, 7e).
Pas heureux sur le coup, le gardien deux-sévrien n'a guère plus de réussite un quart d'heure plus tard : bien placé sur une frappe de Kipré, il détourne le ballon… dans les pieds de Théréau, tout heureux de l'aubaine (2-0, 21e). Pas facile d'être le dernier rempart d'une défense peut-être déjà un peu en vacances. Et quand on a en plus une petite faiblesse, comme sur ce corner tiré par Zahiri, personne n'est là pour vous tirer d'affaire ; trop court sur son intervention, l'infortuné Martinelli voit donc Sonnerat, complètement esseulé aux six mètres, propulser le ballon au fond des filets (3-0, 32e).
Faut-il se pincer pour y croire ? A la mi-temps, le SCO mène de trois buts face au leader du National ! Tout ça est bel et bien réel, et Théréau se charge de le rappeler au public de Jean-Bouin moins de cinq minutes après la pause : lancé par Stassin, l'avant-centre du SCO passe le ballon au-dessus de Martinelli sorti à sa rencontre (4-0, 50e). Un quatrième but qui ne suffit pas à réveiller une équipe niortaise qui dort à poings fermés. Angers prolonge donc le rêve et sur un nouveau ballon échappé par Martinelli, Saleh y va lui aussi de son petit but (5-0, 72e).
Un si large succès, obtenu dans un contexte particulier, laissera certainement quelques regrets à un SCO décidément capable cette saison du meilleur comme du pire. Quant aux Niortais, malgré cette claque, ils peuvent fêter leur titre de champion puisque Libourne, dans le même temps, a concédé le nul à Romorantin.

les équipes
Angers : Cappone - Kipré, Cygan, Sonnerat, Djellabi - Saleh (Moussi, 88e), Filipovic, Stassin (Soumaré, 84e) - Zahiri - Boulila (Baldé, 46e), Théréau. Ent : Beaufreton.
Niort : Martinelli - Vincelot, Chapuis, Couturier, Ferrier (Jacuzzi, 58e) - Fradin, Durand, Bouard, Biger - Lalaoui (Cellier, 72e), Vieira (Barro, 58e). Ent : Hinschberger.
Arbitre : M. Khendek. 2.862 spectateurs. Mi-temps : 3-0.
Buts pour Angers : Boulila (7e), Théréau (21e, 50e), Sonnerat (32e), Saleh (72e).
Avertissement à Angers : Stassin (79e).

Pierre-Yves CROIX

© Copyright La Nouvelle République 2006 Samedi 20 mai 2006

Info :

Richard Guyon: actuel entraîneur du foyer de Trélazé, va rejoindre le sco. Il va reprendre en charge au sein de l'association et en remplacement d'Adolf Ogoyon, l'équipe des 16 ans Nationaux et il sera également chargé du pôle pré-formation du club angevin.
Avatar de l’utilisateur
tiopépé
Scoïste, enfin !
Messages : 3409
Enregistré le : ven. 26 mars, 2004 11:32 pm
Localisation : A.N.G.E.R.S (justice)
Contact :

Messagepar tiopépé » dim. 21 mai, 2006 6:23 am

dimanche 21 mai 2006 ouest france
National : Angers fulgurant, Niort figurant

Angers - Niort: 5-0. Les Angevins, complètement libérés, ont connu de la réussite dans un match plein face à des Niortais démobilisés.
5-0 contre le champion de National, Niort, il faut presque se pincer pour y croire. Les Angevins, en tous les cas, ont terminé leur saison à Jean-Bouin par un festival. Même s'il ne s'agit là que d'un lot de consolation pour une équipe qui visait bien plus haut, vraiment plus haut en début de championnat. Il faut tout de même préciser que les Niortais, qui avaient fêté dans la semaine leur accession, n'avait guère la tête au jeu et qu'ils firent même de la figuration. Ceci expliquant sans doute ce score fleuve et inhabituel. Cela dit, et Jean-Pascal Beaufreton ne manqua pas de le souligner, le Sco fit preuve de sérieux, d'allant et de concentration durant les 90 minutes. « Nous avons bénéficié de réussite, c'est vrai, mais il ne faut pas enlever le contenu de cette rencontre. Il y a eu des mouvements fluides, des gestes justes, des combinaisons à deux ou trois touches de balle. Nous étions appliqués, bien organisés. Nous avons joué en véritable équipe, où chaque joueur compensait les déplacements de l'autre, où il n'y a guère eu de fautes techniques, mais où nous avons créé des décalages et fait preuve de coordination. C'est une satisfaction, c'est évident! » Et ce fut aussi du plaisir pour les spectateurs de Jean-Bouin bien peu gâtés depuis le mois d'août.

Pour l'entraîneur angevin, cette victoire est l'aboutissement d'un travail. Et sans doute aussi d'une prise de conscience et d'une évolution morale de son groupe. « L'état d'esprit a changé, ajoute-t-il, et c'est pour moi primordial. Contre une formation qui était venue pour jouer aussi, il faut le dire, tout le monde a voulu que tout le monde soit heureux. Alors évidemment, 5-0, c'est presque trop. Mais, nous le savons, il ne s'agit là que d'un match. » Qu'une parenthèse effectivement dans un quoditien qui fut souvent grisaille. Et le coach de conclure. « En fait, j'aurai préféré être l'entraîneur d'une équipe qui vient de prendre cinq buts et qui monte que le contraire. » Ce qui relativise bien l'événement.

Il reste maintenant aux Angevins à clore leur parcours par un déplacement à Boulogne-sur-Mer, vendredi. Ensuite, contrairement aux années précédentes, où ils partaient en vacances quasiment dès le coup de sifflet final, ils feront un peu de rab à l'entraînement, la semaine suivante, pour réduire un peu la longue interruption due à la coupe du Monde. quant à Philippe Hinschberger, l'entraîneur niortais, il était tout sauf accablé après la défaite des siens. « Ce revers n'a pas beaucoup d'importance. D'ailleurs, dans 15 jours, on en reparlera plus. Nous n'avions pas fait une grosse semaine de travail. Et il y a eu une décompression insconciente. »


Jean-François CHARRIER.
viva blanco y negro por la vida...
damienlucas
Donateur
Messages : 4618
Enregistré le : dim. 27 févr., 2005 12:27 pm

Messagepar damienlucas » lun. 22 mai, 2006 6:12 am

Angers maville.com
Actualité sportive
dimanche 21 mai 2006
National : Angers fulgurant, Niort figurant

Le capitaine du Sco, Stéphane Stassin; qui félicite ici Sonnerat l'auteur du troisième but, et ses coéquipiers ont terminé la saison en beauté à domicile en passant 5 buts à des Niortais à côté de la plaque. Georges Mesnager

NATIONAL. Angers - Niort: 5-0. Les Angevins, complètement libérés, ont connu de la réussite dans un match plein face à des Niortais démobilisés.
5-0 contre le champion de National, Niort, il faut presque se pincer pour y croire. Les Angevins, en tous les cas, ont terminé leur saison à Jean-Bouin par un festival. Même s'il ne s'agit là que d'un lot de consolation pour une équipe qui visait bien plus haut, vraiment plus haut en début de championnat. Il faut tout de même préciser que les Niortais, qui avaient fêté dans la semaine leur accession, n'avait guère la tête au jeu et qu'ils firent même de la figuration. Ceci expliquant sans doute ce score fleuve et inhabituel. Cela dit, et Jean-Pascal Beaufreton ne manqua pas de le souligner, le Sco fit preuve de sérieux, d'allant et de concentration durant les 90 minutes. « Nous avons bénéficié de réussite, c'est vrai, mais il ne faut pas enlever le contenu de cette rencontre. Il y a eu des mouvements fluides, des gestes justes, des combinaisons à deux ou trois touches de balle. Nous étions appliqués, bien organisés. Nous avons joué en véritable équipe, où chaque joueur compensait les déplacements de l'autre, où il n'y a guère eu de fautes techniques, mais où nous avons créé des décalages et fait preuve de coordination. C'est une satisfaction, c'est évident! » Et ce fut aussi du plaisir pour les spectateurs de Jean-Bouin bien peu gâtés depuis le mois d'août.

Pour l'entraîneur angevin, cette victoire est l'aboutissement d'un travail. Et sans doute aussi d'une prise de conscience et d'une évolution morale de son groupe. « L'état d'esprit a changé, ajoute-t-il, et c'est pour moi primordial. Contre une formation qui était venue pour jouer aussi, il faut le dire, tout le monde a voulu que tout le monde soit heureux. Alors évidemment, 5-0, c'est presque trop. Mais, nous le savons, il ne s'agit là que d'un match. » Qu'une parenthèse effectivement dans un quoditien qui fut souvent grisaille. Et le coach de conclure. « En fait, j'aurai préféré être l'entraîneur d'une équipe qui vient de prendre cinq buts et qui monte que le contraire. » Ce qui relativise bien l'événement.

Il reste maintenant aux Angevins à clore leur parcours par un déplacement à Boulogne-sur-Mer, vendredi. Ensuite, contrairement aux années précédentes, où ils partaient en vacances quasiment dès le coup de sifflet final, ils feront un peu de rab à l'entraînement, la semaine suivante, pour réduire un peu la longue interruption due à la coupe du Monde. quant à Philippe Hinschberger, l'entraîneur niortais, il était tout sauf accablé après la défaite des siens. « Ce revers n'a pas beaucoup d'importance. D'ailleurs, dans 15 jours, on en reparlera plus. Nous n'avions pas fait une grosse semaine de travail. Et il y a eu une décompression insconciente. »


Jean-François CHARRIER.
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » lun. 22 mai, 2006 6:40 am

A la recherche du nouveau SCO (22/05/2006)


A l’image de Saleh, Angers devra s’appuyer sur ses jeunes pousses l’an prochain.

Quel sera le visage du SCO version 2006-2007 ? Quel sera son entraîneur, de quel effectif disposera-t-il et qui sera le président ? Autant de questions auxquelles il va falloir vite répondre.

Pour le SCO, c'est déjà demain. La saison n'est pas encore terminée qu'il faut d'ores et déjà se pencher sur la suivante. Pour éviter de vivre la même galère que cette année, Angers a tout intérêt à préparer plus sereinement, et surtout beaucoup plus tôt, le prochain exercice. Le seul problème, c'est qu'on n'en prend pas vraiment le chemin tant les incertitudes sont nombreuses autour du club.
Première question d'importance : qui sera le patron du club à la reprise ? Patrick Norbert semble décidé à revendre ses parts même si dans l'entourage du club, certains semblent douter de sa volonté réelle de désengagement. Mais sans patron clairement défini, les décisions seront plus longues à prendre, ce qui implique des répercussions directes sur le recrutement.
Et parmi les décisions prioritaires, il faut désigner le futur entraîneur… qui pourrait bien être l'actuel. Intérimaire assumé, Jean-Pascal Beaufreton semble avoir pris goût à la fonction, et les résultats de cette toute fin de saison semblent plaider sa cause. Il dispose encore d'un an de contrat et fait donc partie de postulants logiques à sa propre succession. Mais Angers attire toujours, et depuis plusieurs semaines, nombreux sont les entraîneurs en quête de club qui sont venus garnir les tribunes de Jean-Bouin. Vincent Dufour et Loïc Amisse, entre autres, ont été aperçus…
Du choix de l'entraîneur découle évidemment la composition de l'effectif. Sauf en cas d'arrivée de nouveaux investisseurs, le budget recrutement ne devrait pas être énorme. Stassin, Cygan, Moussi, Rangdet, Weis, Boulila Cappone et Garny sont encore sous contrat tandis qu'Obbadi, très convoité, devrait partir à coup sûr. Les jeunes, très utilisés en cette fin de saison, devraient avoir leur chance, même si certains pourraient également émigrer sous d'autres cieux, à l'image de Quentin de Parseval, qui serait en contacts très avancés avec Amiens, du moins selon le club picard.
P.-Y. C.


© Copyright La Nouvelle République 2006 Lundi 22 mai 2006
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18601
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » lun. 22 mai, 2006 8:28 am

OF du 22 mai 06

L'avenir du Sco dans le flou total

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
psychosco
Professionnel
Messages : 1012
Enregistré le : mar. 14 sept., 2004 3:18 pm
Localisation : Première couronne d'Angers

Messagepar psychosco » mer. 24 mai, 2006 8:38 am

CO de ce matin : PN prendra sa décision de rester ou pas, lundi , il faudra donc attendre le dernier match.... ."Cependant l'équipe technique prépare la prochaine saison...".
Désolé je ne peux mettre en ligne l'article...
Avatar de l’utilisateur
tiopépé
Scoïste, enfin !
Messages : 3409
Enregistré le : ven. 26 mars, 2004 11:32 pm
Localisation : A.N.G.E.R.S (justice)
Contact :

Messagepar tiopépé » ven. 26 mai, 2006 12:57 pm

courrier de l'ouest du 26 MAI 2006

à BOULOGNE POUR FAIRE LE BOULOT

La saison s'acheve à boulogne sur mer ce soir pour le sco.
et memes'ils n'ont plus rien a gagner ni à perdre,jean pascal beaufreton attend de ses joueurs qu'ils se comportent en professionnelsjusqu'au bout.

IL faudra attendre lundi pour savoir ce que nous réserve le sco et son actionnaire majoritaire.à ANGERS TOUT LE MONDE ATTEND IMPATIEMMENT DE SAVOIR CE QU'A EFFECTIVEMENT DECIDE PATRICK NORBERT.PARTIRA, PARTIRA PAS??
"En attendant, ilest difficile de se projeter vers la saison prochaine, sourit J.p beaufreton d'ailleurs, moi meme je ne sais pas de quoi mon avenir sera fait"

(...)
ce soir, l'occasion sera belle de le demontrer à nouveau. ce sera meme la seule motivation possible."personnellement, je vais aligner une équipe mais je n'ai pas la l'intention de leur prendre la tete derriere"Apres c'est a eux de prendre du plaisir et, par là meme, d'en amener.je compte sur leur professionalisme"
à boulogne,ce soir ,il s'agira donc de faire le boulot une derniere fois.et si les angevins renouvelaient leur production du week end dernier,il ferait sans nul doute le bonheur de leur entraineur.
(...)
stassin, touché aux adducteurs,soumaré,qui soufre d'un genou,et zahiri appelé en selection olympique du maroc, ont rejouint la longue liste des absents "longue durée",tandis que julien de perseval,qui a purgé son match de suspension,ne portera pas le maillot angevin une derniere fois avant de prendre la direction d'amiens,pour cause d'élongation à la cuisse .
il est des années comme ça ou rien ne va comme on voudrait... :sco13: :sco13:
viva blanco y negro por la vida...
Avatar de l’utilisateur
calimero
Scoïste, enfin !
Messages : 8661
Enregistré le : mar. 24 mai, 2005 9:26 am
Localisation : tribune st leonard

Messagepar calimero » sam. 27 mai, 2006 8:55 am

Sur le CO de ce matin:"Patrick Norbert annonce son départ d'AngersSco"
Annonce effectuée aux joueurs et au staff dans les vestiaires après le match de Boulogne!Trois dossiers sérieux restent à l'étude et il se donne le week end pour décider!Normalement l'annonce devrait etre faite lundi et dans ce cas là l'entrevue avec Antonini avancée!
Avatar de l’utilisateur
Sandrine
Scoïste, enfin !
Messages : 2725
Enregistré le : jeu. 19 août, 2004 10:48 am
Localisation : lac de maine

Messagepar Sandrine » sam. 27 mai, 2006 11:35 am

Image
Avatar de l’utilisateur
calimero
Scoïste, enfin !
Messages : 8661
Enregistré le : mar. 24 mai, 2005 9:26 am
Localisation : tribune st leonard

Messagepar calimero » dim. 28 mai, 2006 9:01 am

COdu 28-05-06:"Au revoir le terrain,bonjour les coulisses"
En résumé,PN a surpris tout le monde y compris l'entourage du club,en annonçant vendredi sa décision de céder le club!Devant l'annoncer,théoriquement,lundi matin à 9h30 à La Baumette,y sera-t-il et en profitera -t-il pour annoncer ou encore mieux présenter le repreneur,personne ne le sait!
En ce qui concerne l'entrevue avec Antonini,selon le CO,rien ne figurait à cette date sur l'agenda municipal et comme le maire est en Chine et ne revient qu'en milieu de semaine prochaine,c'est le flou total!
La fin de saison officielle est fixée au mardi soir.
Par ailleurs"plusieurs joueurs sous contrat(Moussi,Boulila,...)ont été rencontrés par PN ces derniers jours.Le président leur avait signifié qu'il comptait sur eux.Les autres,les plus nombreux,attendent toujourd des nouvelles.Ils pourraient partir en vacances sans connaitre leur futur président,ni ce que ce dernier compte faire d'eux.Pas idéal pour preparer la suite"
damienlucas
Donateur
Messages : 4618
Enregistré le : dim. 27 févr., 2005 12:27 pm

Messagepar damienlucas » lun. 29 mai, 2006 6:19 am

angersmaville.com
Actualité sportive
dimanche 28 mai 2006
Football : Beaufreton : « Un dernier match cohérent »


NATIONAL. Boulogne - Angers : 1-1. Pour leur dernier match de la saison, les Angevins ont livré une bonne performance avec une équipe rajeunie.
Vendredi soir, le rideau est tombé sur le championnat de National 2005-2006. Et pour sa dernière sortie de la saison, le Angers SCO est allé accrocher les joueurs de Boulogne-sur-Mer, sur leur terrain. Pas une mince affaire lorsqu'on sait que les hommes de Philippe Montanier étaient, jusqu'à l'avant-dernière journée et une défaite (2-0) à Toulon, en course pour la montée en Ligue 2.

« Nous étions venus dans la continuité de nos précédents déplacements, avec l'objectif de ramener le point du match nul », soulignait Jean-Pascal Beaufreton, l'entraîneur d'Angers.

Mission accomplie, donc, après ce match sans enjeu pour les deux équipes. Ce sont les joueurs angevins qui ont ouvert la marque à la 26e minute, avec une frappe puissante de Guy Moussi dans le petit filet droit de Ménétrier. Le portier boulonnais n'a pu stopper le missile. La première occasion franche des joueurs d'Angers aura donc été la bonne et ce but aura eu le mérite de réveiller les joueurs et les spectateurs. Et il n'a fallu que trois minutes aux Boulonnais pour réagir. Et ce, grâce à leur inévitable buteur Jawad El Hajri, qui a marqué là de la tête, sur un centre du capitaine Louiron, son vingt-troisième but de la saison. Il a ainsi rejoint Perbet (Moulins) en tête du classement des buteurs de National. En seconde mi-temps, le même El Hajri s'est joué à deux reprises de la défense angevine (60e, 90e) mais a vu, la première fois, son tir repoussé par le poteau droit de Capone puis a trébuché à quelques mètres du but.

« Pour un dernier match, ça a été assez cohérent, poursuivait Jean-Pascal Beaufreton. Les deux équipes ont joué au ballon, jusqu'au bout. J'étais venu avec des jeunes, qui ont bien compris le message que je livre depuis janvier (lorsqu'il avait pris le relais de Stéphane Paille à la tête de l'équipe, ndlr) : pour bien jouer, il faut une défense de feu. Les joueurs ont tous adhéré à mon projet de jeu : défendre tous ensemble pour pouvoir, ensuite, attaquer tous ensemble. » Un message qui semble être bien passé puisqu'après ce dernier match de la saison à Boulogne, les Angevins terminent à la onzième place, et dans les cinq meilleures défenses du championnat.


Ì Patrick Norbert sur le départ

Vendredi soir, après la rencontre à Boulogne-sur-Mer, l'actionnaire majoritaire et président d'Angers Sco, Patrick Norbert , a informé les joueurs et le staff technique de son intention de se retirer du club. Il a indiqué également qu'il avait en sa possession trois dossiers de reprise intéressants et qu'il prendrait une décision durant le week-end. Une cession qui serait donc annoncée dans les prochains jours. Mais le problème est que le président angevin devait auparavant rencontrer le maire d'Angers, Jean-Claude Antonini. Celui-ci a tout de même son mot à dire, puisque la municipalité est, et de loin, l'un des principaux bailleurs de fonds du Sco. Or, le maire est actuellement en voyage en Chine. Il serait donc étonnant que les choses se fassent avant son retour et sans son aval. Un cas de figure qui n'a jamais existé, même si le club angevin est maintenant une SASP (société anonyme sportive professionnelle), c'est-à-dire une entreprise privée. Car elle ne peut être viable sans les subventions des collectivités locales.

A priori donc, la décision devrait attendre un peu. Mais il est probable, car l'actionnaire majoritaire actuel l'a toujours dit, que l'équipe de repreneurs ne soit pas, une fois de plus, angevine. Après le parachutage du président en juin 2003 qui succédait à un autre Parisien, Philippe Doucet, il faut donc s'attendre à voir arriver à la tête du Sco un homme encore venu d'ailleurs.

Retourner vers « 2005-06 : 11° avec 49 pts, mais l'objectif était la L2 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité