[2006/07 Revue de presse] : O.F. - C.O. et autres

Dès sa première saison, Garcia permet au SCO de retrouver la L2 grâce à une bonne assise défensive et aux 26 buts de Do Marcolino.
Avatar de l’utilisateur
jourdesco
Scoïste, enfin !
Messages : 36873
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 11:11 am

Messagepar jourdesco » ven. 20 avr., 2007 6:16 am

Dernier message de la page précédente :

Ouest France a écrit :Football : Le Sco ne veut plus se perdre en route
National. Yzeure - Angers Sco, ce soir. Les Angevins ont vu fondre leur avance sur le 4e du classement, Laval. Ils doivent repartir de l'avant.
Il y avait bien longtemps que les observateurs du Sco d'Angers n'avaient plus eu recourt à cette habitude. Alors qu'ils étaient sûrs de leur fait depuis plusieurs semaines, ils ont mouillé leur doigt, hier matin, pour voir si le vent sera favorable aux Angevins en cette fin de saison. Après leur revers inattendu contre Martigues samedi (1-0), ces derniers sentent désormais la moustache de Denis Troch, l'entraîneur du Stade lavallois, les chatouiller dans le cou ce qui, convenons-en, est fort désagréable. Faut-il pour autant craindre les Mayennais ? C'est un peu tôt en réalité pour l'affirmer puisque les Tangos reçoivent Clermont-Ferrand ce soir puis se déplacent à Boulogne avant de rencontrer le Sco. Jean-Louis Garcia, à ce sujet : « Pour moi, les deux journées qui arrivent sont prépondérantes. Nous, on va à Yzeure et on reçoit Beauvais. Ce n'est pas tout à fait pareil. »

Le tacticien angevin était remonté comme une pendule, hier. Il gigotait sur son canapé. « Mon équipe était, compte tenu de ses résultats (15 matches consécutifs sans défaite), légitimement confiante. Mais cette confiance est devenue excessive. Suffisamment pour négliger quelques détails... dans la concentration, l'investissement. S'il faut relativiser la pression liée à notre objectif, il ne faut pas tomber dans l'insouciance, celle qui peut nous amener à préparer des matches par-dessus la jambe. »

Il avait déjà tiré la sonnette d'alarme avant le déplacement à Paris, le 7 avril, montrant du doigt le relâchement de trois ou quatre joueurs. Cette semaine, il les a secoués comme on secoue un pommier. « Je crois que cette semaine, ils ont en effet senti qu'il fallait revenir à des choses plus cohérentes. Les états d'âme et les griefs de chacun seront mis de côté jusqu'à la fin de la saison. » Curieusement, la décompression du groupe ne ressemble pas à l'entraîneur... « Il en va aussi de ma responsabilité. À un moment, j'ai peut-être été moins présent... dans mon intonation, dans mon mode d'intervention. C'est incontestable. Les mecs entendent mais n'écoutent pas forcément, sûrs, par exemple, qu'ils vont taper Martigues et qu'une séance vidéo ne changera pas grand-chose. On a vu le résultat. »

« Une affaire de concentration, de don de soi »

Pierre angulaire du système Garcia, l'assise défensive du bloc sera observée à la loupe à Yzeure. « Aujourd'hui, nous avons la meilleure défense mais ça ne me satisfait pas. Bien défendre, c'est aussi une affaire de concentration, de don de soi. Maintenant, ça suffit. » Le groupe a été pensé en conséquence, avec, notamment, un Teddy Ongoly qui revient aux affaires. Trop conscients qu'ils peuvent passer à côté d'une fin de saison exceptionnelle, les mécanos du Sco ont donc décidé de resserrer les boulons un à un. « Si demain (aujourd'hui), les mecs passent leur temps à éclater de rire et à faire les cons, c'est qu'ils ne comprennent rien. Nous devons être capables d'entrer dans une concentration extrême, dans le calme et la sérénité. Pas dans l'excitation comme je peux le constater depuis quelque temps. C'est aussi cela le haut niveau. On va aller à Yzeure avec des guerriers en bleu de chauffe. »

Pierre Planus, pour finir : « Ça ne passera pas forcément par du beau jeu, mais peu importe. » Cher Pierre, ne vous inquiétez pas : à Yzeure au moins, personne ne vous sifflera pour ça.



Mathieu COUREAU.

Ouest-France

Comment interpréter la dernière phrase? :???:
Croaaaa!!!
ronaldo
Professionnel
Messages : 1803
Enregistré le : mar. 30 mars, 2004 3:48 pm
Localisation : Angers

Messagepar ronaldo » ven. 20 avr., 2007 10:49 am

Congo: Tosi n'est plus entraîneur
20/04/2007 - 10:57
Noël Tosi n'est plus le sélectionneur du Congo. Le Français, démis de ses fonctions par la fédération congolaise jeudi, sera remplacé par Gaston Tchangana, son prédecesseur
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » sam. 21 avr., 2007 6:24 am

Angers bute encore sur une défense renforcée
Image
Avatar de l’utilisateur
RNB
Scoïste, enfin !
Messages : 12128
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:57 am
Localisation : voisin de Bessonno
Contact :

Messagepar RNB » sam. 21 avr., 2007 8:58 am

OF du 21/02/2007

Football : Cela aurait pu être une très bonne opération
National. Laval - Clermont : 1-1. L'efficacité aura fait défaut aux Tango.
« C'est un résultat bien petit par rapport à l'investissement consenti. » Cette petite phrase lâchée par Denis Troch dans les vestiaires de Le Basser à l'issue de la rencontre transpirait de déception. Et c'est bien les regrets qui devaient animer les coeurs tango à l'heure de faire les comptes. Les Lavallois étaient attendus au tournant dans une sorte de choc entre prétendants à la Ligue 2. Ils n'ont pas manqué leur virage ; ils l'avaient même plutôt bien négocié pendant 73 minutes jusqu'à l'égalisation clermontoise. Ballottés certes en début de partie, ils avaient su hisser leur niveau de jeu pour trouver la faille dans un dispositif clermontois, sûr de son fait, impressionnant par ses automatismes, fort de son invincibilité. L'égalisation auvergnate dans une période où les Lavallois donnaient des signes de moins bien puis surtout les occasions franches comptabilisées par la suite laissaient d'autant plus d'amertume sur un succès qui, au décompte des points, tendait les bras à Mienniel et ses partenaires. Tendre seulement.

Denis Troch, tout en se perdant dans une complainte digne d'un martyre, pestait sur le manque d'ampleur du résultat. « Que vais-je pouvoir reprocher à mes joueurs · D'être plus efficaces. Je suis déçu de ne pouvoir rendre une victoire à un public qui nous a si bien encouragés » soulignait l'entraîneur mayennais, passablement énervé par l'arbitrage et le comportement de son homologue, Ollé-Nicolle. Dans ce mouvement de mauvaise humeur, il faut surtout savoir regarder derrière l'enduit et les effets de langage. Le désenchantement de Denis Troch est engendré par cette impression si rageante d'être passé à côté d'un formidable coup de maître, digne des échecs. En trois coups, le « fou » lavallois aurait pu faire tomber le « roi » angevin aux pieds d'argile et se rendre à Boulogne dans les meilleures dispositions. Là, tandis qu'Angers piétinait à Yzeure, les Tango font du surplace en concédant le nul.

Cette rencontre a accouché d'un double sentiment de désappointement. Il n'aura manqué que l'efficacité aux Lavallois pour espérer donner plus de relief à une partie où ils ont été au four et au moulin. « C'est un des meilleurs matchs de notre saison. Ce qui est dommage, c'est que toutes ses occasions, nous n'avons pas su les mettre au fond » analysait Philippe Billy. Tout est dit !


Stéphane BOIS



LAVAL - CLERMONT : 1-1 (1-0). Arbitre : M. Bien. 9196 spectateurs. BUTS. Laval : Mienniel (35'); Clermont : Chaussidière (73'). AVERTISSEMENTS. Laval : Buzaré (73'). Clermont : Grougi (34'), Ouejdide (59'), Cordonnier (80').

LAVAL : Balijon - Buzaré, Mienniel (cap.), Lamy, Leroy - Ben Khalfallah (Kiaku 86'), Lopez-Peralta, Gomis, Billy - Watier (Demba 90'), Arbaud. Entr. : Troch. Non entrés en jeu : Vincent (g), Blanchard, Adam.

CLERMONT : Fabre - Mazeirat (Carlier 67'), Abdoulaye, Haaby, Coué - Diers (Diaw 67'), Cordonnier, Chaussidière (cap.), Lesoimier - Ouejdide, Grougi (Bockorni 74'). Entr. : Ollé-Nicolle. Non entrés en jeu : Enjolras, Darchy.
Image
Ambassadeur du SPORTING dans le monde
gruyere
Cadet
Messages : 317
Enregistré le : mer. 28 avr., 2004 9:18 am
Contact :

Messagepar gruyere » sam. 21 avr., 2007 1:12 pm

La réaction du coach est sur www.segreactu.com

bon WE
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » dim. 22 avr., 2007 7:27 am

Dimanche OF

Image

Image

Image


Image

Image

Bonne lecture, bon déjeuner et....n'oubliez pas de voter UTILE!!! Chut! Comme moi!: :lol:
Modifié en dernier par Anonymous le dim. 22 avr., 2007 8:01 am, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » ven. 27 avr., 2007 6:53 am

Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
VICASCO
Scoïste, enfin !
Messages : 8216
Enregistré le : mar. 06 déc., 2005 10:44 pm
Contact :

Messagepar VICASCO » sam. 28 avr., 2007 7:34 am

Image
Bon Tranquilou :) Il me manque le principal :? Pas normal au soir d'un match si important de ne pas être au "taquet" :up:
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » sam. 28 avr., 2007 5:05 pm

sur le match , le CO fait une page entiere difficile a mettre ; le titre:
ce soir , c'est déjà capital
sinon, rien de spécial , la compo , une interview,de JLG , qui dit chacun des 5 derniers matchs sont importants,sur celui ci , il faut etre efficase le premier, et que la question ,n'est pas de savoir comment mais combien, autrement le reste des articles et dans les posts concernés
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » dim. 29 avr., 2007 10:48 am

sur le CO , sur le match , une page entière ;quelques mots:
-7767 spectateurs

-en vrac

Image

Image
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » lun. 30 avr., 2007 7:57 am

Image
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » lun. 30 avr., 2007 12:51 pm

Édition du lundi 30 avril 2007
L'homme du match c'est lui. Non, pas Ahmed Tangeaoui qui pourtant s'en va très haut, mais le gardien Guillaume Lovergne qui a réussi, avec plusieurs parades incroyables, à faire échec à toutes les tentatives angevines.

Angers au bal des occasions manquées
National. Si en avril le Sco n'a pas perdu le fil, il n'en reste pas moins sur trois matches sans but et trois points pris en quatre rencontres. Et sans marquer, il n'y a pas d'avancée.
Voilà qui était imprévisible. Alors que le mois écoulé présentait à son programme quatre rencontres contre des formations de bas de tableau ou qui n'avaient plus rien à perdre ou à gagner, Angers s'est pris les pieds dans une série négative avec trois nuls et une défaite. Si à Paris, dans un contexte particulier, la parité sembla logique, la défaite contre Martigues et surtout les partages concédés à Yzeure et face à Beauvais peuvent être considérés comme les exemples même d'un travail bien mal récompensé. Car surtout sur ces trois dernières sorties, le Sco a dominé son sujet mais sans pour autant concrétiser justement sa supériorité.

Angers est donc abonné au bal des occasions manquées. Sur le terrain et globalement. Contre les Provençaux en infériorité numérique et qui se replièrent une mi-temps entière, les Angevins ont buté sur un sérieux verrou. Dans le Bourbonnais, face à une formation refusant de jouer, ils furent en échec en plus par un gardien en état de grâce Anthony Guy. Rebelote devant les Beauvaisiens avec une sortie d'un autre monde de Guillaume Lovergne. Malchance, maladresses, manque de réussite, imprécisions, approximations, tout peut sur ce mois d'avril y passer. Jean-Louis Garcia, et c'est son rôle, s'efforçait pourtant de positiver, samedi. « Pour moi, ce n'est pas un bon vieux 0-0 calamiteux. J'ai trouvé du mieux, notamment dans la percussion et physiquement par rapport aux rencontres précédentes. Cela dit, nous avons eu trop de déchets techniques avant la pause. Mais on a tenu ensuite athlétiquement. J'ai retrouvé de l'élan, de la fraîcheur. Nous avons deux points d'avance sur les Lavallois avant de les retrouver. Je préfère donc être à ma place. A nous d'être costauds en Mayenne, samedi. »

Etre costaud dans son corps, être costaud aussi dans sa tête. « Il faut surmonter la pression pour qu'elle n'inhibe pas. » a ajouté le technicien angevin. « Les joueurs ont le devoir de gérer leurs émotions. Il leur faut, en tant que compétiteurs surmonter leur stress. » C'est aussi l'avis d'Olivier Pickeu. «Pour moi, il n'y a pas de mauvaise passe physique. Actuellement, tout se joue sur le mental. Nous allons donc travailler, et travailler encore, cette semaine pour mettre chaque joueur dans les meilleurs conditions.» Sa méthodogie. Simple. « Ecouter, parler, argumenter, faire sauter un peu les verrous qui existent dans les têtes. Le manageur général va donc jouer un peu les psys. Pour que son équipe arrive à démultiplier son énergie. Pour qu'elle se sorte de ce surplace. Pour qu'elle retrouve de l'allant. Pour qu'elle reprenne, en fait, sa marche en avant, tout simplement. Car après tout le boulot fourni, il serait vraiment ballot d'échouer dans les dernières foulées. « On ne doit pas se décourager. On ne doit pas être négatifs. Bien sûr, ce nouveau nul est un contre-temps. Mais nous avons encore notre destin en mains. »

Rien n'est plus vrai.


J.-F. C.



12 points à prendre. Le Sco se rendra donc à Laval samedi prochain. Il recevra ensuite Sète le 11 mai, puis se rendra à Toulon, le 18. Dernière rencontre à Jean-Bouin avec la réception de Vannes, le 25. Laval, de son côté, recevra donc Angers puis ira à Châtellerault, accueillera Pau et terminera à Romorantin
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
stephsco
Poussin
Messages : 37
Enregistré le : jeu. 01 mars, 2007 11:17 am
Localisation : angers

Messagepar stephsco » mar. 01 mai, 2007 1:29 am

oh, meme jfc devient positif...
lacouture.49 a écrit :Édition du lundi 30 avril 2007
L'homme du match c'est lui. Non, pas Ahmed Tangeaoui qui pourtant s'en va très haut, mais le gardien Guillaume Lovergne qui a réussi, avec plusieurs parades incroyables, à faire échec à toutes les tentatives angevines.

Angers au bal des occasions manquées
National. Si en avril le Sco n'a pas perdu le fil, il n'en reste pas moins sur trois matches sans but et trois points pris en quatre rencontres. Et sans marquer, il n'y a pas d'avancée.
Voilà qui était imprévisible. Alors que le mois écoulé présentait à son programme quatre rencontres contre des formations de bas de tableau ou qui n'avaient plus rien à perdre ou à gagner, Angers s'est pris les pieds dans une série négative avec trois nuls et une défaite. Si à Paris, dans un contexte particulier, la parité sembla logique, la défaite contre Martigues et surtout les partages concédés à Yzeure et face à Beauvais peuvent être considérés comme les exemples même d'un travail bien mal récompensé. Car surtout sur ces trois dernières sorties, le Sco a dominé son sujet mais sans pour autant concrétiser justement sa supériorité.

Angers est donc abonné au bal des occasions manquées. Sur le terrain et globalement. Contre les Provençaux en infériorité numérique et qui se replièrent une mi-temps entière, les Angevins ont buté sur un sérieux verrou. Dans le Bourbonnais, face à une formation refusant de jouer, ils furent en échec en plus par un gardien en état de grâce Anthony Guy. Rebelote devant les Beauvaisiens avec une sortie d'un autre monde de Guillaume Lovergne. Malchance, maladresses, manque de réussite, imprécisions, approximations, tout peut sur ce mois d'avril y passer. Jean-Louis Garcia, et c'est son rôle, s'efforçait pourtant de positiver, samedi. « Pour moi, ce n'est pas un bon vieux 0-0 calamiteux. J'ai trouvé du mieux, notamment dans la percussion et physiquement par rapport aux rencontres précédentes. Cela dit, nous avons eu trop de déchets techniques avant la pause. Mais on a tenu ensuite athlétiquement. J'ai retrouvé de l'élan, de la fraîcheur. Nous avons deux points d'avance sur les Lavallois avant de les retrouver. Je préfère donc être à ma place. A nous d'être costauds en Mayenne, samedi. »

Etre costaud dans son corps, être costaud aussi dans sa tête. « Il faut surmonter la pression pour qu'elle n'inhibe pas. » a ajouté le technicien angevin. « Les joueurs ont le devoir de gérer leurs émotions. Il leur faut, en tant que compétiteurs surmonter leur stress. » C'est aussi l'avis d'Olivier Pickeu. «Pour moi, il n'y a pas de mauvaise passe physique. Actuellement, tout se joue sur le mental. Nous allons donc travailler, et travailler encore, cette semaine pour mettre chaque joueur dans les meilleurs conditions.» Sa méthodogie. Simple. « Ecouter, parler, argumenter, faire sauter un peu les verrous qui existent dans les têtes. Le manageur général va donc jouer un peu les psys. Pour que son équipe arrive à démultiplier son énergie. Pour qu'elle se sorte de ce surplace. Pour qu'elle retrouve de l'allant. Pour qu'elle reprenne, en fait, sa marche en avant, tout simplement. Car après tout le boulot fourni, il serait vraiment ballot d'échouer dans les dernières foulées. « On ne doit pas se décourager. On ne doit pas être négatifs. Bien sûr, ce nouveau nul est un contre-temps. Mais nous avons encore notre destin en mains. »

Rien n'est plus vrai.


J.-F. C.



12 points à prendre. Le Sco se rendra donc à Laval samedi prochain. Il recevra ensuite Sète le 11 mai, puis se rendra à Toulon, le 18. Dernière rencontre à Jean-Bouin avec la réception de Vannes, le 25. Laval, de son côté, recevra donc Angers puis ira à Châtellerault, accueillera Pau et terminera à Romorantin
ce sco la ira loin vous verrez!
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » jeu. 03 mai, 2007 6:08 pm

manosolo49 a écrit :Sur le OF d'aujourd'hui, y a plusieurs avis de supporters sur la situation actuelle de notre équipe favorite.


Effectivement, les voilà! J'ai oublié de les mettre.

Image
Avatar de l’utilisateur
pj328
Professionnel
Messages : 1895
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 8:07 pm
Localisation : Angers

Messagepar pj328 » jeu. 03 mai, 2007 9:50 pm

COMMUNIQUE Angers Sco
(03-05-2007 22:15) Le club souhaite, par l'intermédiaire de son responsable de la communication Yves Savatte, remercier les supporters et forumistes angevins. Les messages d'encouragements ont en effet été communiqués aux joueurs et au staff d'Angers Sco. Ils ont été très touchés par tant de ferveur et de sympathie qui les ont encore plus motivés pour la rencontre de samedi soir.

www.segreactu.com
:sco13:
Avatar de l’utilisateur
jourdesco
Scoïste, enfin !
Messages : 36873
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 11:11 am

Messagepar jourdesco » ven. 04 mai, 2007 6:18 am

Football : Le Stade lavallois joue avec le feu
National. Laval - Angers (demain, 20 h). En raison de résultats en dents de scie, les Mayennais ont toutes les peines du monde à remonter sur le podium.
Le public du stade Francis-Le Basser tremble. La raison ? Son équipe fétiche joue avec ses nerfs depuis de trop nombreuses semaines, au cours desquelles les Lavallois ont chuté du podium du National. Et à quatre journées de la fin, rien n'est acquis.

Petit retour en arrière. Au soir de la 23e journée, au bénéfice d'une victoire à Yzeure (4-2) le 9 février, les Mayennais s'emparaient du fauteuil de leader. Position qu'ils confirmaient une semaine plus tard en battant Beauvais (1-0). « Nous n'avons pas envie de céder notre place », déclarait à l'époque Denis Troch, l'entraîneur des Tango. Oui, mais voilà. Boulogne, Angers et surtout Clermont n'étaient pas non plus désireux de laisser leur rival mayennais mener la danse. Et à ce petit jeu des califes qui veulent prendre la place du calife, force est d'avouer les partenaires de Medhi Leroy ont magistralement cédé.

Quatre défaites, trois nuls et trois victoires plus tard, les Lavallois se retrouvent quatrièmes. Les symptômes sont latents : le meilleur buteur de l'équipe, Cyril Arbaud (18 buts) ne marque plus (sa dernière réalisation remonte au 2 février, victoire devant Martigues 3-1). Depuis dix journées, la défense orange encaisse au minimum un but par match et les Mayennais se montrent très friables à chaque fois qu'ils évoluent hors de leurs bases.

Victimes, donc, de nombreux coups d'arrêt, de partages des points mitigés (Toulon, Vannes, Clermont) en revers tout à fait évitables (Nîmes, Sète, Raon-l'Etape), ils ont fatalement laissé filer bon train les impressionnantes formations auvergnate et nordiste, déjà quasiment assurées de retrouver la Ligue 2.

Le dernier ticket pour l'accession se joue entre les joueurs de Troch et les Angevins, qui sont aussi passés maîtres, depuis peu, dans l'art du coup de la panne. Pour mettre (presque) fin à la crise de nerfs des supporteurs Tango, les deux équipes se rencontrent demain soir. Laval se voit donc offrir une occasion très concrète de rattraper les points perdus en route, de reprendre en main son destin et d'accentuer un peu plus le surplace des hommes de Jean-Louis Garcia. A condition, évidemment, de gagner. C'est le prix à payer pour retrouver la Ligue 2. Tout autre sort serait fort dommageable pour un club qui n'imagine pas perdre son statut professionnel.


Arnaud HUCHET.

Ouest-France
Croaaaa!!!
Avatar de l’utilisateur
RNB
Scoïste, enfin !
Messages : 12128
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:57 am
Localisation : voisin de Bessonno
Contact :

Messagepar RNB » ven. 04 mai, 2007 6:40 am

Football : Le Sco d'Angers a déjà franchi un cap cette saison
National. Laval - Angers Sco, J-1. Au-delà de l'enjeu d'une montée en Ligue 2, c'est une vraie alchimie qui s'opère au Sco. Décryptage.
UN BLASON REDORÉ. Depuis la prise de pouvoir de W. B., le président, et d'Olivier Pickeu, le manager général, en juin dernier, l'image déplorable que dégageait le club a changé du tout au tout. Communicants confirmés, charmeurs à l'occasion, « Pickeu and co » ont immédiatement joué la carte de la transparence et annoncé des signatures en pagaille qu'ils préparaient déjà six mois avant leur prise de fonction. Les résultats aidant, les supporters sont revenus en masse au stade Jean-Bouin. Ils sont 4 800 spectateurs en moyenne depuis le début de la saison, soit la 2e meilleure affluence du championnat derrière Nîmes. Ils étaient près de 8 000, samedi dernier, contre Beauvais. Un vrai tour de force quand on sait combien l'image du Sco était écornée.

UN DISCOURS COHÉRENT. Depuis le stage d'avant-saison, en juin dernier à Saint-Brévin les discours des trois hommes forts du club (B., Pickeu et Garcia) n'ont jamais changé ni même connu la moindre discordance. Ils n'ont toujours eu qu'un seul mot à la bouche : construire, dans la durée, dans les moments difficiles, dans la confiance. La répartition des tâches est claire. Pickeu : « J'ai une grande liberté d'action. J'ai le choix des personnes avec lesquelles je souhaite travailler. Le président, dans ce domaine, valide. » La politique de terrain qu'il mène, en collaboration avec Jean-Louis Garcia, est simple : « Je veux des joueurs performants mais épanouis. Tout est fait ici pour qu'ils soient dans les meilleures conditions possibles. » Garcia, lui, ne cesse de répéter qu'il se sent « épaulé par tout [son] staff, soutenu, aidé » et « qu'une telle constance depuis le début est rare et précieuse. » Le président B. n'est que peu monté au créneau cette saison. Sa dernière intervention date de la défaite contre Martigues (1-0, le 14 avril) : « Mon rôle en ce moment est juste de réguler la pression en constatant le travail qui a été fait jusque-là, en dédramatisant, en répétant que ce que l'on fait depuis le début est de toute façon exceptionnel. »

UN RECRUTEMENT JUDICIEUX. Si l'image du club a changé en neuf mois, les résultats y sont bien évidemment pour une large part. L'effectif, renouvelé à 80 % durant l'intersaison, s'est très vite avéré parfaitement taillé pour le National. Avec une attaque emmenée par Fabrice Do Marcolino (25 buts) et Ahmed Tangeaoui dans le rôle du besogneux (9 buts), le collectif est progressivement monté en puissance, connaissant un mois de novembre difficile avant d'enchaîner une série de 15 matches sans défaite entre le 9 décembre et le 14 avril. Avec ses 68 points aujourd'hui, le Sco serait premier de l'exercice précédant. Ce qui fait dire régulièrement à Garcia : « Si nous devons rester humbles, il ne faut pas non plus banaliser notre situation car nous vivons une saison exceptionnelle. »

UNE GRANDE AMBITION. La Ligue 2 est évidemment dans toutes les têtes du côté de la Baumette. En cas d'échec, le président déclarait encore la semaine dernière, qu'il lui faudrait tout de même « quelques jours pour digérer. » Dès son arrivée, il n'avait pas eu peur de parler de Ligue 1. Samedi, le maire d'Angers, Jean-Claude Antonini, a annoncé la rénovation totale du stade Jean-Bouin pour une nouvelle capacité d'accueil de 20 000 places couvertes pour 2015. Nouvelle preuve de l'élan qui est pris depuis neuf mois sur les bords de la Maine.

Mathieu COUREAU.

Ouest-France
Image
Ambassadeur du SPORTING dans le monde
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » ven. 04 mai, 2007 7:36 am

Image
Avatar de l’utilisateur
soafre
Cadet
Messages : 480
Enregistré le : jeu. 18 janv., 2007 9:17 pm
Localisation : st lambert
Contact :

Messagepar soafre » ven. 04 mai, 2007 8:37 am

sur " laval.maville.com "

j'ai trouvé cela bonne lecture

http://www.laval.maville.com/actu/re/ac ... ison_.html


:sco13: :sco13: :sco13:
laval ,on y vas , on gagne et on s'en va :sco4:
Image
Avatar de l’utilisateur
pj328
Professionnel
Messages : 1895
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 8:07 pm
Localisation : Angers

Messagepar pj328 » ven. 04 mai, 2007 11:00 am

"Finir la saison en sprint"

Près de 15.000 spectateurs sont attendus samedi au stade Francis-Le Basser pour le choc de la 34ème journée de National. Le derby Laval-Angers opposera en effet le 4ème au 3ème du championnat, deux concurrents directs pour la montée en Ligue 2. A la veille de cette rencontre, l'entraîneur mayennais Denis Troch (photo) fait le point.
Denis, le championnat aura rendu son verdict dans moins d'un mois. Dans quel état d'esprit abordez-vous les quatre dernières rencontres ?
"Quel que soit l'état physique, il s'agit de finir la saison en sprint. Nous avons eu 34 journées pour nous positionner au terme desquelles nous avons la chance de figurer dans le quarté final. Ce n'est plus l'heure de l'analyse. Le sprint est lancé et il est hors de question de se relever. Depuis le début de saison, nous avons la configuration de l'équipe qui veut remonter en L2. Nous savions qu'il y aurait des passages difficiles, notamment en fin de championnat. Nous étions conditionnés pour ces matches clés. Ce derby face à Angers en est un."

En début de saison, la constance vous semblait un élément clé pour réussir. Cela a-t-il été le cas ?
"Nous avons été relativement constants. En fait, ce sont deux défaites consécutives lors de matches à l'extérieur à Nîmes et à Sète qui nous ont coûté notre première place. En trois rencontres, nous avions perdu huit points. Après il a fallu revenir. Dans la difficulté, les joueurs ont toujours répondu présents. Ce n'est que lorsque nous avons occupé le fauteuil de leader que nous n'avons pas su maintenir la pression sur nos concurrents directs."

Le club reste sur une défaite face à un autre concurrent direct, Boulogne. Quelle est votre analyse de ce court revers 2-1 ?
"A l'aller, nous l'avions emporté 2-0. La semaine dernière, nous avons retrouvé une équipe très déterminée portée par un magnifique public au stade de la Libération. Nous avions les moyens de décrocher le nul. Le contexte a permis à notre adversaire de faire la différence."

La rencontre aller à Angers s'était soldée par un score vierge. Quel souvenir en gardez-vous ?
"Nous avions livré un gros match. Privés de trois joueurs, nous avions aligné une équipe très jeune, qui a fait preuve de beaucoup de courage notamment en seconde période. Beaucoup de Lavallois avaient fait le déplacement et le match s'était conclu par un score nul logique."

Quel programme vous attend d'ici le choc face à Angers ?
"Il est tout à fait classique. Après un entraînement ce matin, nous irons au vert dans un centre de loisir. Pour ce match, nous pourrons compter sur Anthony Lopez-Peralta, de retour de suspension."

fff.fr
Avatar de l’utilisateur
Ben
Scoïste, enfin !
Messages : 5316
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 10:40 am

Messagepar Ben » ven. 04 mai, 2007 1:21 pm

Laval – Angers, samedi à 20h à Francis Le Basser : Laval doit prendre un ascendant psychologique sur Angers

En recevant Angers, le Stade Lavallois achève ce samedi son triptyque face aux trois équipes de tête. Pour l'heure, avec un point pris sur les six possibles le bilan est très mauvais, mais tout n'est pas perdu. Contre Angers, les joueurs de Denis Troch seraient donc inspirés de l'emporter. En cas de victoire, ils grimperaient sur le podium et s'approprieraient leur destin qu'il conviendra alors de maîtriser jusqu'au bout de cette dernière ligne droite.
Ce sera sans doute le plus gros match de la saison à Le Basser. Plus fort encore que Laval-Boulogne ou le dernier match à domicile, Laval – Pau (18 mai), qui au passage pourrait être bien plus décisif dans la course à l'accession en Ligue 2. Le plus gros match, car plus de 10 000 spectateurs sont attendus et que cette rencontre oppose deux équipes dont l'une, sans doute, aura la joie d'accompagner Clermont et Boulogne à l'étage supérieur. On voit mal les deux équipes de tête flancher et les trois formations, placées en embuscade derrière Laval, s'inviter au débat.
L'enjeu de cette confrontation est capital, mais n'aura absolument rien de définitif. Qu'on se le dise. Il ne servira à rien aux Lavallois, en cas de défaite, de s'apitoyer sur leur sort ou aux Angevins, en cas de victoire, de fanfaronner. L'inverse étant encore plus vrai. Tout juste Angers pourrait prendre une option et Laval se relancer.
Laval – Angers, un match comme les autres ? Bien sûr que non, car l'intensité devrait y être majeure et prépondérante. Cependant, il n'offrira pas plus de points qu'un Raon-l'Etape – Laval ou un Laval – Cannes. En revanche au terme de ce derby l'une des deux équipes s'offrira un précieux ascendant psychologique. Impossible à quantifier, cet avantage sera cependant aussi utile que les trois points de la victoire. C'est en cela que l'enjeu de cette rencontre est capital mais non définitif.

Angers n'a plus gagné depuis le 30 mars
La troisième place d'Angers au classement général est en quelque sorte un trompe l'oeil sur les réelles et récentes performances de cette équipe. Angers n'a plus gagné depuis le 30 mars (3-0 face à Cherbourg), pis encore n'a pas marqué le moindre but depuis trois rencontres. Lors des trois dernières rencontres, le Stade Lavallois fait donc mieux. Pour cette rencontre, Denis Troch disposera d'un effectif au complet. Côté angevin, Stéphan est suspendu et Carlier indisponible.

http://www.courriermayenne.com/
Avatar de l’utilisateur
Jimcail
Scoïste, enfin !
Messages : 2567
Enregistré le : sam. 10 avr., 2004 9:54 am
Localisation : Angers
Contact :

Messagepar Jimcail » ven. 04 mai, 2007 4:46 pm

Pub...

http://www.segreactu.com/pages2/sportsfoot.php

Page complète d'avant match !! bonne écoute ;)
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » sam. 05 mai, 2007 7:18 am

une page entière sur Co:
en vrac:
- la compo
-la grande explication
-obbadi le dernier artificier
-2voisins ,2 histoires
-4 eme face à face de la saison
- et surtout :up: : un titre : des messages d'encouragements des supporters angevins ont été transmis aux joueurs par mail ,ces derniers en ont pris connaissance dans le lieu de mise au vert ,hier :D
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » sam. 05 mai, 2007 7:22 am

Revue de presse exceptionnelle en vue du Choc Laval SCO (source OF)

Un choc, un vrai, les yeux dans les yeux

Image

Image

Image

Image

Supporters du sco : comme des gosses à Noël!
Image

Image

Mise en page par Papy tranquilou, qui, grâce aux « jeunes », affine et maîtrise de mieux en mieux et, de jours en jours, les subtilités de l'informatique... :up: :lol:
Avatar de l’utilisateur
soafre
Cadet
Messages : 480
Enregistré le : jeu. 18 janv., 2007 9:17 pm
Localisation : st lambert
Contact :

Messagepar soafre » sam. 05 mai, 2007 1:37 pm

voila tu demande et moi je fais pas plus compliquer que cela :up:

Image

Image

Image

:sco13: :sco13: :sco13:
Image
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » dim. 06 mai, 2007 7:40 am

Dimanche OF

Image

Image

Image
(titre) C'est bien le moins que l'on puisse dire!!!:( :evil:
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » dim. 06 mai, 2007 8:44 am

2 pages entières sur le sco dans CO:
- voir photo dans post :qui à laval


Image

Image


difficile de mettre les 2 pages , cela se complete avec Tranquilou, à voir si vous voulez d'autres renseignements , on les mettra dans la mesure du possible
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
Avatar de l’utilisateur
lacouture.49
Donateur
Messages : 53310
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 9:09 am
Localisation : Arrivé à destination : la L1
Contact :

Messagepar lacouture.49 » dim. 06 mai, 2007 10:06 am

Actualité Sports
Édition du dimanche 06 mai 2007 angers maville


La rencontre, longtemps indécise, a tourné sur « un coup du sort », selon les mots de Jean-Louis Garcia. Cyril Arbaud (ici déséquilibré par Makuma sur l'action qui amène le penalty) s'est chargé de donner la victoire et même plus que ça aux Lavallois. Hier soir, les Mayennais ont retrouvé le podium. : Jean-François Quinebeche
Les Lavallois reprennent la main devant Angers
National. Laval - Angers : 1-0. La courte victoire des Mayennais sur penalty les replace sur le podium. Les Angevins ont désormais un point de retard et vont devoir faire la course derrière.
Que la rencontre allait faire serrer des dents et crisper quelques poings dans les poches, il fallait s'y attendre. L'enjeu, ah l'enjeu... Il était bien présent, le bougre. Alors que les Angevins auraient pu fermer le jeu, puisqu'un nul n'était pas loin de rimer avec victoire, il y avait pourtant de l'allant et de l'envie de forcer le verrou lavallois du côté des « Noir et Blanc ».

Un ballon flottait dangereusement, d'ailleurs, tout près des cages mayennaises, et Balijon avait bien du mal à mettre la main dessus (5'). Cinq minutes plus tard, Djelabbi, d'une belle frappe après rebond, rallumait les voyants d'alerte du portier tango, qui devait s'étendre pour pousser le ballon en corner. Bon, Arbaud héritait quand même d'une longue passe de Billy (16'), et le centre tendu de Ben Khalfallah butait sur le pied de Makuma (23'). Mais la possession de balle, la circulation, l'animation en milieu de terrain... tout ça parlait plutôt angevin jusque-là. Tangeaoui, Pinault et Djelabbi profitaient encore des bons décalages d'Obaddi, le joueur prêté au Sco par Troyes ayant bien révisé son sujet.

Les occasions angevines manquaient pourtant de clarté, et le rythme n'avait ne semble-t-il pas retrouvé le chemin de Le Basser, après la partie pétillante d'il y a quinze jours contre Clermont. En fait, à mi-parcours, les Lavallois n'étaient finalement pas malheureux. Un peu, tout de même, lorsque Watier, initiateur des quelques étincelles mayennaises, se blessait tout seul sous les yeux de Padovani.

Et puis voilà. Comme souvent dans ce genre de match indécis et tendu, la situation se débloquait sur un « détail ». Terrible détail, toutefois, pour les Angevins. Makuma retenaient Arbaud dans sa surface, et M. Desiage désignait le point de penalty. Improductif depuis quelques mois, l'attaquant lavallois prenait froidement Padovani à contre-pied pour son 19e but (59'). Pour permettre à son équipe, surtout, de reprendre la main dans leur course à obstacles vers la Ligue 2. Logiquement, le ton durcissait alors considérablement dans ce derby déterminant pour l'accession. Quelques « savates » plus tard, les Angevins se procuraient encore deux grosses occasions par le puissant Do Marcolino, à ras de terre (64'), puis Tangeaoui, de près (70'), mais Balijon sauvait les siens. « On était préparé à ce type de rencontre, soufflait Denis Troch, l'entraîneur lavallois. On ne nous parlait que de ce match depuis quelques mois. C'était tendu, oui, mais on ne va pas faire les difficiles. On a réussi à gagner parce que les joueurs ont su ne pas jouer la rencontre avant qu'elle ne débute. »

Les dernières occasions lavalloises de Lopez-Péralta, Arbaud et Kiaku en fin de rencontre, n'y changeaient plus rien. Et les Lavallois exultaient au bas de tribunes qui débordaient de toute part. Les mines angevines, en revanche, s'assombrissaient. « On est un peu abattu, confiait Jean-Louis Garcia. On a fait beaucoup d'efforts, et on perd sur un coup du sort. Un penalty qui me semble un peu dur. » Désormais un point derrière leurs adversaires du soir, les joueurs du Maine-et-Loire vont devoir engager la poursuite. Mais la lutte ne s'est pas arrêtée hier soir, et promet quelques prochaines féroces confrontations. À distance.


Fanny ROCA.


LAVAL - ANGERS : 1-0 (0-0).

Arbitre : M. Desiage.

13285 spectateurs.

BUT. Arbaud (59' sp).

AVERTISSEMENTS. Laval : Kiaku (67'). Angers : Cygan (62'), Padovani (65').

LAVAL : Balijon - Buzaré, Mienniel (cap.), Lamy, Leroy - Ben Khalfallah, Lopez-Peralta, Gomis, Billy - Watier (Kiaku 39'), Arbaud. Entr. : Troch. Non entrés en jeu : Vincent (g), De Magalhaes, Belaud, Demba..

ANGERS : Padovani - Makuma, Ongoly, Cygan (cap.), Ahou (Biakolo 85') - Pinault, Sola, Obbadi (Vaugeois 73'), Djellabi - Do Marcolino, Tangeaoui. Entr. : Garcia. Non entrés en jeu : Martinelli (g), Planus, Bourgaud.


Saison terminée pour Watier. Sur une action anodine, l'attaquant lavallois s'est blessé gravement : rupture du tendon d'achille, selon le premier diagnostic. Ce qui mettrait un terme à la saison de Cyrille Watier.
Le sco est en L1, pour y rester.....
Retrouvez moi aussi sur twitter : https://twitter.com/Lacouture49
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » ven. 11 mai, 2007 7:09 am

"Personne au SCO ne lâchera le morceau!"

Image

Image
gruyere
Cadet
Messages : 317
Enregistré le : mer. 28 avr., 2004 9:18 am
Contact :

Messagepar gruyere » ven. 11 mai, 2007 11:36 pm

La conf d'après match de Jean Louis Garcia est en ligne sur www.segreactu.com


:sco13:
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 18600
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Messagepar Tranquilou » sam. 12 mai, 2007 6:29 am

OF
Les Angevins restent dans la course de la Ligue 2
Image

Retourner vers « 2006-07 : 3° et promu en L2 avec 71 pts »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités