Page 1 sur 1

[Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : dim. 23 juin, 2019 9:41 am
par FranceSCO
Toutes les 3 semaines, nous vous proposerons de voter pour LE joueur d'une décennie parmi un panel de 11 pré-sélectionnés. Comme un remplacement est désormais autorisé, nous avons ajouté un 12ème homme. A vous de voir qui vous voulez récompenser : le meilleur joueur ? le plus emblématique ? votre chouchou ?

Bien sûr, il manquera toujours tel ou tel joueur dans le panel... mais il faut bien faire des choix !

Ces sondages sont accessibles au vote pour les non-inscrits du forum afin de permettre au plus grand nombre de s'exprimer.

CHASLERIE Patrick / Gardien / 74-83 / Ce Baugeois arrive de Saumur en 1974, à 17 ans. Il reste longtemps dans l’ombre de Pascal Janin puis devient titulaire au cours de la saison 1980-81. Dans une période difficile pour le SCO, il est de tous les matchs des saisons 81-82 et 82-83. Ensuite, c’est à Brest, alors en D1, qu’il met en valeur son talent.

MEHLI Najib / Arrière puis milieu / 84-90 / Marocain, arrivé de Rezé mais formé au SCO, il débute en équipe première en 1984-85. Il est l’arrière puis le demi droit du SCO pendant tout le reste des années 1980. Son frère Abdallah a également joué en équipe première en 1988-89.

FALETTE Albert / Attaquant puis arrière / 83-88 / Comme Edwige il est guyanais. D’abord attaquant (il marque six buts en championnat en 1984-85), il se transforme en défenseur central, poste où il accomplit le reste de sa carrière au SCO puis à Rennes, au Mans, à Sedan et enfin à Tours.

EYQUEM Gilles / Arrière / 87-89 / Il est girondin et joue une soixantaine de matchs en D1 sous le maillot marine et blanc avant une carrière en D2 à Guingamp, Cannes et Niort. C’est donc un joueur expérimenté (moustachu) que recrute le SCO en 1987. S’il n’est resté que deux saisons, il incarne néanmoins une période d’espoir, le réveil des ambitions du SCO. Bien plus tard, il entraînera avec succès diverses sélections nationales féminines.

PINIARSKI Laurent / Arrière / 78-86 / Venu du Red Star en faillite, il arrive au SCO à 16 ans. Il dispute quelques matchs en D1 puis devient titulaire en D2. Durant cinq saisons il occupe le flanc gauche de la défense et, s’il n’est sûrement pas le plus connu des Scoïstes, il symbolise une génération de joueurs très jeunes qui ont maintenu le club à peu près à flot dans un contexte difficile.

MOULIN Stéphane / Milieu / 84-90 / Il est né à Paris mais il a vécu sa jeunesse à Angers et été formé au SCO. Comme toute une génération, il accède à l’équipe pro très jeune, à 17 ans. Il le demeure jusqu’en 1990, faisant valoir un jeu technique et offensif. Il s’exile alors à Châteauroux puis à Châtellerault où démarrera sa brillante carrière d’entraîneur.

BOUSDIRA Fares / Milieu / 80-82 / En successeur indirect de Jean-Marc Guillou, il présente plusieurs de ses qualités : technique, subtilité, vision du jeu. Quand le SCO le recrute en 1980, il arrive d’ailleurs de Nice ; il avait auparavant accompli tout le début de sa carrière à Lens et connu une sélection en Equipe de France. L’aventure angevine hélas ! tourne court, marquée par la relégation de 1981 puis par la faillite qui provoque son licenciement.

GROSBOIS Pascal / Arrière puis milieu / 83-88 / Le Segréen est resté dans les mémoires pour ses coups francs précis et efficaces (au milieu des années 2010, le SCO fera d’ailleurs appel à lui pour travailler particulièrement cette phase de jeu). Titulaire au SCO alors qu’il n’a que vingt ans, il part cinq ans plus tard à Laval alors en D1.

LARVARON Alain / Milieu / 80-81 et 85-87 / Il présente la particularité d’avoir joué au SCO à deux périodes distinctes. La première se déroule en D1 en 1980-81 : il arrive alors de Valenciennes, marque 7 buts et retourne à VA après la relégation du SCO. Il revient en Anjou quatre ans plus tard, cette fois en D2 mais toujours sur le côté gauche. Au début des années 1990, il sera brièvement entraîneur à l’Eglantine de Trélazé puis à Montreuil-Juigné.

LECORNU Patrice / Attaquant / 78-81 / C’est au Red Star alors en déconfiture que le SCO recrute ce tout jeune ailier droit. La confirmation de son talent lui ouvre les portes de l’équipe de France (il est à ce jour le dernier Scoïste sélectionné en équipe A). Il part à Nantes lors de la relégation de 1981. Une blessure au genou abrègera malheureusement sa carrière.

SAUVAGET Patrice / Attaquant / 83-89 / Encore un joueur qui débute en équipe pro à moins de 18 ans : le SCO n’avait de toute façon pas d’autre solution au début des années 1980. Il est titulaire à partir de 1985 et ne cesse de monter en puissance. Il part alors en D1, à Lille, puis joue pour de nombreux clubs pour finir à Thouars. Il sera plus tard entraîneur à Saumur puis adjoint au SCO.

12ème : BEAUFRETON Jean-Pascal / Gardien / 80-87 / Doublure de Chaslerie, le Choletais moustachu devient le titulaire quand ce dernier part à Brest, et le reste durant quatre saisons. Vingt ans plus tard il prendra en main l’équipe première du SCO en suppléant Tosi puis Paille.

13ème : ARRIBAS Claude / Attaquant / 81-85 / Tombé en D2 en 1981, le SCO recrute ce joueur expérimenté (moustachu) passé par Nantes (dont son père José était le célèbre entraîneur), Paris Saint-Germain, Bordeaux, Rennes et Cannes. Il reste au SCO quatre saisons au cours desquelles la fragilité de l’équipe, probablement liée à l’extrême jeunesse du reste de l’effectif, ne lui permet guère de briller.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : dim. 23 juin, 2019 9:46 am
par jjffll
Oups sur le fil......

Après une fraction de seconde d'hésitation.
le présent influe mon choix

Stéphane Moulin :sco4: :sco4:

pas le meilleur joueur, mais le symbole le plus fort :sco6:

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : dim. 23 juin, 2019 10:03 am
par footpassion49
Pas la décennie la plus riche de l"histoire du club. J'ai hésité entre Stéphane Moulin, Patrice Lecornu (dernier scoiste sélectionné en équipe de France A), Pascal Grosbois dont j'admirais la frappe pure, Jean-Pascal Beaufreton, excellent gardien, et Patrice Sauvaget.

J'ai finalement choisi Patrice Sauvaget, attaquant élégant formé au club et qui durant de nombreuses saisons a animé avec talent notre ligne offensive. Et puis il est toujours au club, dans l'encadrement technique. Belle fidélité.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : dim. 23 juin, 2019 10:55 am
par spitfire
Je vais voir pour la première fois un match du SCO lors de cette décennie, et ce jour là Albert Falette, encore avant-centre, marque. Après, il deviendra un des joueurs préférés de Jean-Bouin en tant que défenseur intraitable et excellent contre-attaquant. C'est mon joueur des années 80.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : dim. 23 juin, 2019 6:30 pm
par Moine
J ai vote " Pat Sauvaget " . Ces années 80 valaient leur pesant d or en erreurs de recrutements de mémoire : p Rey , P Schall etc ... Je n oublierais pas G M ' Bida , joueur talentueux , mais fâché avec le calendrier sportif . Il avait un kop pour animer les soirées àJ B avec TAM TAM assourdissant

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : dim. 23 juin, 2019 9:51 pm
par Chlonolica
Aucun débat possible, ce sera Bébert Falette.
Par contre, il était arrière latéral droit et non Défenseur central.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : lun. 24 juin, 2019 7:53 pm
par Moine
Dommage d avoir oublié dans cette décennie de disette Michel Audrain . Après ses années scoîste , il a quand même été champion de France avec Bordeaux . Il a enchaîné avec l OM ou il a goûté au coaching de Tapie ... Il a entraîné les jeunes du sco début des années 90 et dernièrement au SMC

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : mar. 25 juin, 2019 9:02 am
par filou
Sauvaget pour moi
Je ne savais pas que bebert avait commencé attaquant :shock: Je me souviens d'un match ou il avait pris le ballon en defense centrale et filé tout droit au but. tous les adversaires s'écartaient sur son passage et arrivé à l'entrée de la surface, il a tiré... en touche ^^

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : mar. 25 juin, 2019 1:11 pm
par lointainscoiste
Patrice Lecornu

Après avoir envisagé Falette, Beaufreton, Sauvaget et Audrain, Patrice L déchirait la médiocrité ambiante par ses éclairs de classe. Sans doute le seul qui aurait bien figuré dans la décennie précédente.
Dommage cet accident qui a mis fin à une carrière prometteuse.

J'ai quitté la France à la moitié de cette décennie et cet attaquant reste mon dernier beau souvenir du SCO d'avant la chute.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : mar. 25 juin, 2019 3:33 pm
par jego
Sauvaget, bon attaquant qui continu l'aventure scoiste comme entraîneur.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : mar. 25 juin, 2019 4:20 pm
par christophe h
Lecornu même si j'en ai envisagé plusieurs.

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : ven. 28 juin, 2019 11:38 am
par cris72
Pas si facile que ça de choisir.
J'aimais bien Claude Arribas pour son expérience et sa solidité et pour lequel je me souviens avoir signé une pétition en sa faveur à JB pour qu'il soit prolongé une année de plus.
Mais si je devais retenir la technique ,le jeu juste,alors 3 joueurs se detachent:Bousdira, Larvaron au milieu et Lecornu sur son aile .
Alors après quelques hésitations, ce sera Alain Larvaron et ses deux passages chez nous :D .

Re: [Joueur de la décennie] 1980-1989

Posté : sam. 13 juil., 2019 9:41 am
par FranceSCO
C'est Patrice Lecornu qui est élu joueur des années 80.