[Joueur de la décennie] 1950-1959

Quel est LE joueur de la décennie 1950-1959 ?

Le sondage est actif jusqu’au dim. 28 avr., 2019 10:53 pm
Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Voir les résultats
Avatar de l’utilisateur
FranceSCO
Administrateur
Messages : 4375
Enregistré le : mer. 24 mars, 2004 11:10 pm
Localisation : Colombes (92)
Contact :

[Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar FranceSCO » dim. 07 avr., 2019 10:53 pm

Toutes les 3 semaines, nous vous proposerons de voter pour LE joueur d'une décennie parmi un panel de 11 pré-sélectionnés. A vous de voir qui vous voulez récompenser : le meilleur joueur ? le plus emblématique ? votre chouchou ?

Bien sûr, il manquera toujours tel ou tel joueur dans le panel... mais il faut bien faire des choix !

Ces sondages sont accessibles au vote pour les non-inscrits du forum afin de permettre au plus grand nombre de s'exprimer.

Nous continuons avec les années 50, celles de la 1ère montée en 1ère division et de la 1ère finale de Coupe de France.

FRAGASSI Eugène / Gardien / Ce relatif petit gabarit au jeu spectaculaire et parfois fantasque a plus de trente ans et des passages dans de bons clubs de D1 (Sochaux, Strasbourg, Marseille, Monaco) quand il arrive au SCO en D2. Ses quatre saisons angevines sont riches : montée en D1, finale de Coupe de France, maintiens aisés… Seul regret : sa finale inexplicablement et complètement ratée.
KOWALSKI Wladislaw / arrière / Mineur d’origine polonaise comme Kopa, ce Lorrain au physique de taureau arrive au SCO à 25 ans. Pendant près d’une décennie, il en est un défenseur inamovible et généreux, participant aux belles heures de la montée et de la finale.
PASQUINI Antoine / arrière / Arrivé du même club lorrain que Kowalski et la même année que lui, « Tonin » Pasquini devient comme lui un défenseur indétrônable au sein du SCO des années 50. Au terme de sa carrière, il prend en main l’équipe amateur puis l’équipe professionnelle qu’il mènera sur le podium.
SBROGLIA Jules / Arrière / Encore un Lorrain ! Et encore un titulaire indéfectible pendant les sept années qu’il passe au SCO. C’est un défenseur central énergique et technique. Il participe à la montée en D1 et en qualité de capitaine du SCO aurait pu soulever la Coupe de France un an plus tard… Il est désigné meilleur joueur du championnat de France pour la saison 1958-59.
WOGNIN Ignace / Milieu / Ce joueur adroit et rapide, originaire de Côte d’Ivoire où le club de Sète l’a recruté, n’a pas vingt ans quand il fait ses débuts en D1 avec le SCO. Il dispute quatre saisons sous le maillot angevin puis poursuit sa carrière à Lens et Limoges et joue pour la jeune équipe nationale de Côte d’Ivoire.
FRIEDRICH Guy / Milieu offensif / Ce Méridional expérimenté, actif et clairvoyant dispute trois saisons au SCO, au cours desquelles les résultats ne cessent de s’améliorer, aussi bien en championnat qu’en Coupe de France, ponctués par la montée en D1. Il part à Roubaix peu après le début du premier championnat de D1 du SCO.
HNATOW Casimir / Milieu offensif / Comme Kowalski et Sbroglia il est lorrain. Il est doté d’une excellente technique et d’une puissante frappe du gauche. Il succède à Friedrich peu après le début de la première saison en D1. Ses brillants résultats lui valent d’être sélectionné pour la Coupe du Monde de 1958 comme son équipier Bruey mais il n’entre jamais en jeu. Il reste au SCO pendant sept ans.
KOPA Raymond / Milieu offensif / En 1949, c’est par souci d’économie que le SCO se tourne vers de très jeunes talents. Fini le temps des vedettes ! C’est pourtant ainsi que le club recrute une future star internationale, Kopazewski, 17 ans. Deux saisons en D2 à Angers suffisent pour que le jeune Polonais natif de Noeux-les-Mines soit recruté par Reims puis par l’Equipe de France.
LEGLISE Jules / Attaquant / Arrivé de D1, il joue à la pointe de l’attaque scoïste pendant un peu plus de trois saisons. Le SCO est alors à la peine mais au cours de la saison 1951-52 Léglise marque 20 buts en 34 matches de championnat, dont neuf buts sur les dix dernières rencontres, et l’équipe se classe sixième.
BRUEY Stéphane / Attaquant / Il a déjà une carrière au Racing et à Monaco quand il arrive à 25 ans. Cet attaquant puissant et adroit reste au SCO plus de sept ans, marquant une centaine de buts (dont 93 buts en championnat, record du SCO). Il devient le premier Scoïste à porter le maillot de l’Equipe de France et fait partie de la délégation à la Coupe du Monde 1958.
LE GALL Alphonse / Attaquant puis défenseur / Finistérien arrivant de Marseille, il participe d’emblée à la montée puis aux débuts du SCO en D1 ainsi qu’à la finale de 1957 ; après un passage à Bordeaux, il joue encore plusieurs saisons au SCO, auquel il reste lié après sa carrière : éphémère entraîneur de l’équipe amateur, membre du conseil d’administration et père d’un joueur professionnel des années 80.

Merci à Playtime pour la présentation des joueurs.
boissinot
Minime
Messages : 193
Enregistré le : sam. 27 mars, 2004 8:32 am
Localisation : Le Loroux-Bottereau 44

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar boissinot » lun. 08 avr., 2019 11:28 am

Pour moi c'est bourdel pierre
SCO56
Donateur
Messages : 3680
Enregistré le : lun. 29 mars, 2004 10:37 pm
Localisation : MORBIHAN

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar SCO56 » lun. 08 avr., 2019 11:30 am

boissinot a écrit :Pour moi c'est bourdel pierre

Ce sera pour la prochaine décennie
Avatar de l’utilisateur
Tranquilou
Donateur
Messages : 19170
Enregistré le : sam. 01 oct., 2005 10:23 pm

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar Tranquilou » lun. 08 avr., 2019 4:31 pm

Pour moi Bruey
Dans certains cas, la meilleur défense est l'ignorance...
Avatar de l’utilisateur
footpassion49
Donateur
Messages : 7375
Enregistré le : sam. 04 août, 2007 10:09 am

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar footpassion49 » lun. 08 avr., 2019 7:46 pm

Belle décennie pour le SCO, choix pas facile, avec des joueurs que je n'ai jamais vu évoluer mais dont j'ai entendu parler.

Bien sûr il y a la star Raymond Kopa, le plus grand joueur a avoir porté le maillot du SCO, futur ballon d'or. Mais j'hésite plutôt entre des joueurs qui ont réellement marqué l'histoire du club dans la durée. Bruey, Hnatow et Sbroglia.

Allez, va pour le moustachu Jules Sbroglia qui a plus que les autres accompagné la progression du club vers le plus haut niveau tout au long des années 50. Un défenseur exemplaire, capitaine lors de la finale de Coupe de France en 1957.
Avatar de l’utilisateur
S©O 1958
Donateur
Messages : 3020
Enregistré le : sam. 28 nov., 2009 7:02 pm
Localisation : Agen

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar S©O 1958 » mar. 09 avr., 2019 5:51 pm

J'ai voté pour Antoine PASQUINI car comme indiqué sur sa fiche de joueur "Avec 263 matches en tant que joueur (plus de 8 saisons) et 212 matches en tant qu'entraîneur de l'équipe première du SCO (6 saisons), Antoine Pasquini est largement en tête des Scoïstes de tous les temps (sans compter ses matches d'entraîneur de l'équipe réserve du SCO pendant 2 saisons)." http://www.sco1919.com/index.php?r=joue ... Joueur=456
tout l'historique sur les joueurs du SCO http://www.sco1919.com/index.php?r=joueurs%2Fjoueurs
chlosta49
Junior
Messages : 519
Enregistré le : dim. 06 janv., 2013 7:24 pm

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar chlosta49 » mar. 09 avr., 2019 8:39 pm

J'ai voté Bruey
Dans la liste, aurait pu apparaître le beau frère de Kopa, Claude Bourrigault
foppa2149
Scoïste, enfin !
Messages : 7663
Enregistré le : dim. 05 août, 2007 8:54 pm
Localisation : ANGERS

Re: [Joueur de la décennie] 1950-1959

Messagepar foppa2149 » jeu. 11 avr., 2019 8:40 pm

J’ai voté Bruey également, son nombre de buts l’a fait rentré dans l’histoire du club, et ce record n’est pas près de tomber.
Luzenac mérite la L2, honte à la LFP !!!

Retourner vers « Un fringant centenaire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité